Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

01 février 2000

Bob Petit ou la passion de la motoneige

A le voir se promener dans nos campagnes en motoneige, on aurait du mal à croire que Bob Petit est un natif de Montréal. Celui qui est reconnu à juste titre comme un des pionniers du monde de la motoneige au Québec s'est offert récemment un cadeau qu'il offre à tous ses amis motoneigistes, un livre portant sur l'histoire du premier sentier de motoneige au Québec.

Gilles Bordonado

La passion de la motoneige a frappé Bob Petit en 1964, alors qu'il n'avait que 24 ans. Président des loisirs du Lac Noir à Saint-Jean-de-Matha, il rencontre le comédien Denis Drouin, un passionné d'autoski qui allait le convaincre de monter pour la première fois sur ce type de véhicule moteur. Drouin est alors président d'honneur d'un tournoi de golf bénéfice.

Bob Petit au lancement de son livre. Il pose ici avec le président de Tourisme Lanaudière, John A. Redmond.

Ce pressier lithographe à The Gazette menait alors une vie somme modeste, bien que dévoué. Il était loin de se douter qu'il marquerait l'histoire. En 1967, suite à un accident en motoneige aux abords de la route 131 qui allait le laisser presque paralysé, il décide de relier les villages par des sentiers communs: "Les motoneiges empruntaient les routes provinciales et c'était très dangereux. Il y avait beaucoup d'accidents, d'autant plus que les routes n'étaient pas déneigés aussi bien que maintenant. Mais c'était difficile de convaincre les clubs de se relier par sentiers, car il y avait un fort esprit de clocher entre eux. Les clubs ne désiraient pas se mêler de peur de perdre des membres. Je trouvais que ça n'avait pas de sens".

Persévérant, Bob Petit travailla d'arrache-pied pendant huit ans développant un sentier qui reliera finalement Mont-Laurier et Québec, la Trans Québec, la célèbre numéro 3 (rebaptisé 63).

Ce bouquin de 150 pages, abondamment illustré, se lit comme un charme. Il rappelle les moments forts qui ont mené à la réalisation de la Trans-Québec. Les anecdotes y sont nombreuses et rappellent la popularité incroyable de la motoneige au cours des années. Bob Petit se fait conteur, un peu comme s'il discutait avec vous, à côté d'un bon feu de bois, des mille et une péripéties de sa petite histoire, album de photos en main.

Bob Petit, c'est l'ambassadeur non officiel de la motoneige au Québec, puisque ce poste n'existe pas. Après 17 ans à The Gazette, il a tout abandonné pour la motoneige, occupant divers postes au sein de la Fédération de motoneige du Québec. Il fut aussi représentant O'Keefe et restaurateur avant de se consacrer exclusivement à la promotion de son sport favori et de son coin de pays, le nord lanaudois. Guide accompagnateur, Bob anime une émission de radio qui porte sur la motoneige à CFNJ 99,1. Chroniqueur à l'occasion à la télévision, il signe une chronique sur la motoneige dans La Revue depuis un an.

Il a cogité ce livre pendant quatre ans, y travaillant intensivement quatre mois durant. Ce bouquin est un outil de références unique pour ceux qui veulent en savoir plus sur les origines du premier sentier québécois.

Ce qu'il reste à souhaiter, c'est que le travail de pionnier de Bob Petit soit reconnu un jour, alors que ce secteur de l'industrie touristique en explosion connaît des retombées de 1,6 milliard de dollars au Québec, dont une bonne part dans Lanaudière. Sans les pionniers des sentiers d'hier, profiterions-nous aujourd'hui de la visite des sportifs des États-Unis et d'Europe ? On peut en douter.

Les gens qui désirent se procurer "L'histoire du premier sentier de motoneige Trans-Québec" peuvent le faire chez Motoneiges Illimitées (3250 boulevard des Entreprises) et à la Librairie Lincourt (191 rue Saint-André). Il est vendu de 19.95 $, taxe incluse.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média