Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Chroniques

Retour

02 juillet 2013

« La grenouille » des temps modernes

©Jessy Gauthier rend hommage à son grand-père avec sa version de «La grenouille».

« La grenouille » des temps modernes

Qui ne connaît pas le classique de la chanson québécoise «La grenouille», popularisée à la fin des années 70 par André Guitar? Mais saviez-vous qu’une nouvelle version, cette fois interprétée par le petit-fils du chanteur, Jessy Gauthier, est maintenant disponible? Un peu moins vulgaire, mais tout aussi entraînante.

Cela faisait cinq ans que Jessy Gauthier avait en tête de reprendre le grand classique de son grand-père maternel, la famille étant l’héritière du succès de 1977. Après avoir visité plusieurs avenues, le Terrebonnien a finalement décidé de se lancer dans l’aventure, et ce, même si le style western de la chanson ne cadrait pas tout à fait avec le style électro-pop dans lequel on a l’habitude de le voir. «J’aime faire de la musique, peu importe le style, argue l’homme de 26 ans. Que ce soit du rock, du pop, du western, de la musique, c’est dela musique. Puis, c’est un clin d’œil à mon grand-père.»

S’étant entouré d’une équipe de production, Jessy Gauthier propose ainsi une version plus moderne de «La grenouille». Le son western est toujours présent, mais il s’agit plus d’un western urbain, selon l’interprète. C’est surtout le texte qui a été revisité, précise-t-il. «Le texte est plus proche de l’actualité, mais il reste certainement drôle. C’est "La grenouille" en 2013», soutient l’interprète, saluant par la même occasion le travail de Catherine Servedio, au texte, et d’Olivier St-Pierre, à la composition musicale.

Pour les puristes, sachez tout de même que vous reconnaîtrez sans problème la chanson d’André Guitar dans la version de Jessy Gauthier, qui a été produite par Click Productions et éditée par Chantale Buron.

La pièce est disponible sur iTunes depuis le 31 mai, et le chanteur affirme que la réponse du public est satisfaisante : «La réaction est bonne. Je suis touché de ça, et les gens sont eux aussi touchés que le petit-fils du chanteur ait repris la chanson originale.»

Un héritage inestimable

Si la reprise de «La grenouille» a permis à Jessy Gauthier d’exploiter un autre registre musical, elle lui aura aussi permis d’en apprendre plus sur sa personne. L’artiste n’a en effet pas eu la chance de connaître beaucoup son grand-père, puisque ce dernier est décédé il y a plus de 20 ans, mais une chose est sûre, il lui a laissé un héritage inestimable.

«J’ai beaucoup appris sur moi. Quand j’ai décidé de faire la chanson, ma mère s’est mise à me partager des anecdotes sur mon grand-père. Je viens d’une grosse famille et je suis le seul artiste, alors c’est de mon grand-père que je tiens ça, relate-t-il. C’est lui qui a convaincu un de ses amis qui s’occupait des juke-boxes de mettre son 45 tours dedans en disant que la chanson allait pogner. C’est devenu une des chansons les plus connues (plus de 500 000 exemplaires ont été vendus depuis). J’admire son ambition. Il était avant-gardiste.»

Artiste aux multiples talents

À l’instar de son grand-père, Jessy Gauthier a de l’ambition à revendre. Une ambition qui l’amène à exploiter toutes les facettes de son talent. Artiste multidisciplinaire, il chante, il danse et il agit en tant que chorégraphe. C’est d’ailleurs lui qui a chorégraphié le numéro de «gumboots» qu’on verra dans le vidéoclip de «La grenouille», qu’il était sur le point de tourner au moment de l’entrevue. «J’aime vraiment tourner des vidéoclips. Je suis vraiment excité, a-t-il fait savoir. Il sera sur Internet, sur les réseaux sociaux et on va pousser la machine pour qu’il se rende à MusiquePlus et à Musimax.»

À ses heures, Jessy Gauthier joue aussi les mannequins, entre autres pour Air Transat, qui sortira sous peu une publicité imprimée dans laquelle le Terrebonnien apparaîtra. Il en sera de même dans une pub télé pour le Casino du Lac-Leamy. «Ça bouge beaucoup. Je suis très privilégié. J’ai la chance de pouvoir rouler ma bosse. Il y a tout le temps de belles choses qui se présentent dans ma carrière», conclut celui qui a œuvré comme metteur en scène et chorégraphe pour le spectacle «Le Retour de nos idoles».

Pour en savoir plus sur Jessy Gauthier : jessygauthier.ca.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média