Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

09 juillet 2013

100 places verront le jour du côté d’Urbanova

©Lors de la pelletée de terre symbolique, Paul Arbec, de Groupe Santé Arbec, Jean-Simon Masse, de Médifice, Mario Grilli, promoteur du projet Urbanova, Jean-Marc Robitaille, maire de Terrebonne, Marcel Landry, de Médifice. (Photo : Karine Limoges)

HÉBERGEMENT POUR PERSONNES EN PERTE D’AUTONOMIE

Peu à peu, le quartier écoresponsable Urbanova prend forme. Tandis que la construction de la nouvelle école se poursuit, le maire de Terrebonne, Jean-Marc Robitaille, a annoncé, le 5 juillet, l’érection d’un nouveau centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) qui accueillera ses premiers résidents à l’été 2014.

Le futur centre d’hébergement pour personnes en perte d’autonomie, un investissement de20 M$, se situera en biais de la nouvelle école sur la rue Marcel-de-la-Sablonnière. Le bâtiment de100 000 piedscarrésqui deviendra le milieu de vie de 100 aînés répartis sur quatre étages verra le jour grâce à un partenariat entre Médifice et le Groupe Santé Arbec, de même qu’avec la complicité du Groupe Grilli, qui a cédé l’espace de terrain dans Urbanova.

«Je suis heureux d’annoncer cette bonne nouvelle qui vient bonifier l’offre de services actuels et qui concrétise encore plus notre ambitieux projet qu’est Urbanova! s’est exclamé M. Robitaille. Les ressources [pour personnes en perte d’autonomie] seront bien réparties, et l’ouest, maintenant desservi.» Le bâtiment institutionnel permettra de plus la création de 150 emplois.

Critères écoresponsables

À l’image de l’ensemble du projet Urbanova, les bâtiments devront respecter les critères de la grille d’écoresponsabilité imposée par la Municipalité. Ainsi, sans détenir la certification LEED, le CHSLD adoptera de saines pratiques environnementales en disposant d’un bassin de traitement des eaux de pluie qui retourneront à 100 % vers un marécage à proximité ainsi que d’un bassin de rétention d’eau. Un pavé perméable fera office de système de drainage naturel.

Les espaces verts – d’une superficie de 7 000 à8 000 piedscarrés– demeureront par ailleurs omniprésents dans le paysage et une passerelle à l’arrière du CHSLD y donnera accès. Des sentiers écologiques sillonneront deux plateaux topographiques de l’endroit jusqu’à un marais naturel. De plus, quelque 400 arbres présentement préplantés reboiseront le site actuellement en chantier.

Wi-Fi et cinéma-maison

«Le nouvel établissement s’inscrira dans la nouvelle tendance tant sur le plan architectural que sur le plan de la décoration ou de l’utilisation des nouvelles technologies», a exprimé Paul Arbec, partenaire du projet. Une salle multimédia munie de la technologie Wi-Fi, de télévisions à écran plat ainsi que d’un système de cinéma-maison et une équipe de loisirs répondront aux plus hautes exigences des résidents.

Quatre mois d’attente pour une place

L’Agence de santé et de services sociaux de Lanaudière recense à ce jour 809 places en CHSLD dans le sud de Lanaudière, dont 95 achetées dans des établissements privés conventionnés. Au 31 mars 2013, 47 aînés dans le sud de la région attendaient toujours d’obtenir une chambre en résidence de soins de longue durée. En moyenne, les personnes attendaient depuis un peu plus de quatre mois. Notons cependant qu’en deux ans, la liste d’attente globale (en CHSLD et ressources intermédiaires) a diminué de 8 %. L’Agence attribue le phénomène à l’agrandissement du parc d’hébergement et aux développements en matière de soutien à domicile. Les unités transitoires de récupération fonctionnelle permettent aussi aux aînés de récupérer à la suite d’une perte d’autonomie après une hospitalisation.

Quelle serait votre réaction si quelqu’un de votre entourage avait des idées suicidaires ?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média