Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

01 juillet 2014

Des moments magiques au bar Le Studio

ATELIERS «UN CAFÉ, UNE CHANSON»

L’atelier «Un café, une chanson» de la Brûlerie de la Rivière a clos sa saison avec un spectacle de musique ayant exceptionnellement eu lieu au bar Le Studio de Terrebonne le 18 juin dernier. Rassemblant 14 auteurs-compositeurs-interprètes ayant pris part à la programmation de l’atelier au cours de la dernière année, la soirée a donné lieu à de riches moments musicaux où l’improvisation était souvent de mise.

«Ça faisait longtemps que j’avais en tête de réunir plusieurs artistes sur une même scène, explique Josée Goulet, directrice artistique du projet. Un dernier spectacle avant la relâche estivale semblait le meilleur moment pour le faire.» Cette dernière affirme aussi que, s’il s’agit d’une première expérience pour l’atelier, il ne s’agit certainement pas de la dernière, vu le franc succès de la soirée.

Chacun des artistes présents avait 10 minutes pour interpréter deux ou trois chansons originales, mais tous pouvaient s’inviter sur les chansons des autres afin de les accompagner au chant, à la guitare, à la basse ou aux percussions. Ce concept a donné lieu à plusieurs moments d’improvisation musicale uniques. L’ordre de passage des artistes était tiré au hasard au fil de la soirée.

«Le concept a donné lieu à des moments magiques, spontanés et privilégiés. Les artistes et le public ont beaucoup apprécié l’expérience», ajoute Mme Goulet, qui a elle-même prêté sa voix à plusieurs des artistes, à la demande du public.

Sur scène, le public a pu assister aux prestations de Toby Laflamme, du duo musical Nos Deux, formée de David Pelletier et de Tania Langlois, de Maxime Auguste, de Pascale Leblanc, qui a notamment charmé le public avec ses paroles mélangeant le français et le créole, de Philish, de Sophie Michaud, de Conrad Popko, de Patrick Polito, d’Olivier Lamarre, de Guy Boucher, de Fil, de Christian Collin et de Normand Ouimet. Pour une première année, l’atelier pouvait compter sur l’aide de Jean-François Brière, technicien sonore leur ayant prêté main-forte durant l’année.

Pour l’occasion, le bar Le Studio a fait tirer deux bières parmi les spectateurs et deux bières parmi les artistes. La Brûlerie de la Rivière, café voisin où prennent habituellement place les soirées musicales, s’est aussi livrée au jeu en faisant tirer quatre sacs de café.

Les arts visuels se poursuivent tout l’été

Notons que si la programmation musicale de l’atelier prend congé jusqu’à la fin d’août, le volet des arts visuels d’«Un café, une chanson», lui, se poursuivra durant tout l’été. En effet, une exposition de l’artiste peintre Lynda Harrison s’y trouve depuis le 1er juillet prochain. Aussi, pour un premier été, des peintres seront présents sur la terrasse de la Brûlerie pour créer des œuvres et échanger avec le public, une activité qui a débuté le 28 juin avec l’artiste Chantal Lapier.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média