Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

26 mars 2019

Une grande fierté

©Les députés Pierre Fitzgibbon, Lucie Lecours et Mathieu Lemay se réjouissent du premier budget caquiste. (Photo : archives La Revue)

De façon unanime et sans surprise, les trois députés caquistes de la MRC Les Moulins se sont dits fiers du premier budget du gouvernement de la CAQ déposé le 21 mars par le ministre des Finances, Eric Girard, un budget équilibré.

Le député de Masson, Mathieu Lemay, était particulièrement heureux de ce budget. «C’est évident que je suis fier. Bien que ce soit un budget responsable, nous n’avons pas attendu une année électorale pour mettre en place les mesures promises pendant la campagne électorale», a mentionné le député, faisant référence à la stratégie du Parti libéral du Québec. «Malgré ce qu’on peut dire, je suis heureux des efforts que nous faisons en environnement. Nous avons augmenté le budget, plus de 1,3 G$ seront investis sur six ans pour lutter contre les changements climatiques, nous maintenons jusqu’en 2020 le programme Roulez vert (subvention à l’achat d’une automobile électrique), en plus d’investir dans les centres de tri de recyclage pour augmenter leur efficacité et enfouir moins de matières. Nous avons un centre de tri important et très efficace dans notre région (Tricentris), mais ce n’est pas le cas dans toutes les régions. Ce sont donc des investissements importants qui devraient avoir un impact sur l’environnement.»

Développement économique

Le député de Terrebonne et ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, a admis que le gouvernement a profité d’une situation favorable, mais que les choix sont conséquents avec les annonces électorales et responsables. «Nous remettons de l’argent dans le portefeuille des citoyens, nous investissons en santé et en éducation, dans nos infrastructures, et j’ai ce qu’il faut pour promouvoir le développement économique du Québec et le développement de nos entreprises.» Depuis qu’il est entré en politique, Pierre Fitzgibbon répète le même message quant au développement économique du Québec. «Premièrement, par nos investissements en économie, soit en crédits d’impôts et subventions et en capital, nous voulons combler l’écart de productivité qui s’est élargi entre nos entreprises et celles de l’Ontario et des États-Unis. Deuxièmement, nous voulons voir les exportations de nos entreprises augmenter par une assistance financière et un accompagnement. Et troisièmement, nous voulons aussi encourager les investisseurs étrangers à s’installer au Québec. Nous n’avons rien inventé, mais nous allons nous assurer que nos mesures soient bien appliquées.» Rappelons entre autres que le capital-actions d’Investissement Québec pour des prêts et participations financières augmentera de 1 G$ pour la prochaine année.

Aînés et proches aidants

Dans ce premier budget caquiste, 1,5 G$ seront investis d’ici cinq ans dans le maintien à domicile. Pour les aînés, un total de près de 2,5 G$ sera ainsi investi en cinq ans, incluant des sommes pour les proches aidants et l’ajout de places en hébergement. «C’était nécessaire, a indiqué Lucie Lecours, députée de la circonscription Les Plaines, qui est elle-même proche aidante et qui vit de près le maintien à domicile, puisque ses parents habitent chez elle. «C’est un budget de changement. Les proches aidants, sans services, ne peuvent y arriver. Par ce budget, nous donnons un peu de la marge de manœuvre. C’est une excellente amorce. Nous avons su travailler en équipe, car tous les ministères ont une chose en commun, les citoyens, et il ne faut jamais l’oublier», a-t-elle conclu.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média