Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Chroniques

Retour

14 janvier 2020

GillesFontaine

Opération sans-abri réussie

©L’instigatrice de l’Opération sans-abri, Louise Boivin, en compagnie d’une bénévole,

Les 8 et 9 janvier, c’était le temps de la récolte de nourriture et de vêtements chauds à l’occasion de l’Opération sans-abri 2020, une initiative de la Mascouchoise Louise Boivin.

Opération de récolte réussie, puisque Louise Boivin et son équipe de bénévoles soulageront une centaine de sans-abri grâce à des vêtements chauds et plus de 800 lunchs qui seront distribués à La HUTTE – Hébergement d’urgence à Terrebonne et dans les rues de Montréal. Avec son événement créé il y a huit ans, Louise Boivin souhaitait tout simplement montrer à ses enfants, alors à la fin de l’adolescence et au début de l’âge adulte, qu’on ne pouvait pas juger qui que ce soit par son habillement ou en ne se fiant qu’à sa propre perception, et qu’une situation d’itinérance peut arriver d’un coup. «C’était important pour moi qu’ils apprennent cela. J’ai toujours aimé l’être humain et je voulais faire quelque chose pour que mes enfants aient une réflexion sur la réalité de la vie», explique-t-elle. «Je souhaitais également faire une petite différence et amener les gens à poser un regard d’accueil sur leur prochain. Peu importe le chemin qu’un être emprunte, nul ne peut juger, car on ne sait jamais ce que les gens portent comme bagage émotionnel qui fait en sorte qu’éventuellement, ils se retrouveront en situation d’itinérance. Que ce soit par un don ou le temps accordé à ces rencontres, nous ressortons tous grandis de ces expériences», ajoute-t-elle.

Comme un village qui soutient ses enfants

L’Opération de Louise Boivin a pris beaucoup d’ampleur avec les années, à son grand bonheur. L’événement qui était éducatif s’est transformé en «village qui soutient ses enfants». Ses deux enfants sont toujours très près pour donner un coup de main. Son fils, Raphael, 24 ans, et sa fille, Émilie, 30 ans, secondent toujours leur mère. D’ailleurs, Émilie, cuisinière et pâtissière de formation, s’occupe de préparer tous les lunchs. L’Opération sans-abri, c’est aussi une équipe de plus de 30 bénévoles qui ont commencé la distribution le dimanche 12 janvier. Elle se poursuivra pendant trois autres semaines. «Il y aura quatre livraisons. À chacune d’elles, nous arrêtons à La HUTTE pour remettre 30 lunchs et des vêtements chauds avant de parcourir les rues de Montréal et de continuer notre livraison. Nous irons entre autres dans les parcs et les bouches de métro», précise la Mascouchoise.

Entraide communautaire

Cette année, elle a eu la chance d’avoir des partenaires qui l’ont soutenue, notamment la FADOQ – Cercle d’Or de Mascouche et l’organisme Parenfants de Mascouche. Le Cercle de Fermières Lachenaie a tricoté des tuques et des foulards, et des élèves de 5e et de 6e année des écoles La Mennais (Mascouche), Le Rucher (Terrebonne) et des Hauteurs (Saint-Hyppolyte) ont écrit un message dans les sacs à lunch à l’intention des sans-abri. Pour en savoir davantage et pour vous impliquer, vous pouvez communiquer avec Louise Boivin au 438 870-9986 ou par courriel à louise@louiseboivin.com. Vous pouvez aussi visiter le www.youtube.com/watch?v=RLFp49rWoVA pour visionner une vidéo de l’événement.

Commentaires

2 septembre 2020

Johanne Bouchard

Bravo à toi Louise et à tous les bénévoles, vous êtes des??.je suis toujours surprise de voir tout le stock que les gens donne . De trier tous ces dons par grandeur et de voir à ce que les vêtements sont propre .Bravo. Qu’elle belle générosité. Je te félicite Louise pour ton grand❤️ Et pour faire tant de bien à tant de gens dans le besoin.Bravo Émilie et Raphaël!??

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média