Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

21 janvier 2020

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Son métier : diriger les danseurs du 281

©Du jeudi au samedi, de 20 h à 3 h, on retrouve Jessy Gauthier derrière sa console en tant que chef-régie et DJ. (Photo : Benoit Vermette)

Œuvrant dans le milieu artistique depuis plusieurs années, Jessy Gauthier a été vu sur la scène de nombreuses productions, dont Footloose, de Juste pour Rire. Il agit à titre de chanteur, de danseur et de chorégraphe sur plus d’un projet, en plus de mener à bien son entreprise, Jessy Gauthier Divertissement. Depuis un an, l’artiste aux multiples talents occupe le rôle de directeur artistique au mythique cabaret érotique Le 281.

Jessy Gauthier a eu un premier contact avec le club montréalais fondé en 1980 il y a environ dix ans. «J’ai travaillé longtemps comme chorégraphe pigiste et je suis devenu DJ, puis directeur artistique il y près d’un an. C’est moi qui passe les gars en audition, je les choisis, je leur monte des numéros, définis leur look et leur surnom», dévoile le Terrebonnien à propos de son travail au «Moulin Rouge» masculin et québécois.

Du jeudi au samedi, de 20 h à 3 h, on le retrouve derrière sa console en tant que chef-régie et DJ. De son repaire, il intervient en quelque sorte comme un chef d’orchestre auprès des quelque 18 «effeuilleurs» en scène.

Qui sont ces hommes, puisqu’on en parle? «On recherche des talents maintenant, d’ailleurs! Il y a parmi les gars un acrobate de cirque, un joueur de violon, un guitariste, un cheerleader... Autour de leurs talents, on crée des numéros en intégrant du striptease», explique le chorégraphe qui, en collaboration avec Annie Delisle, propriétaire du 281, planche sur un grand spectacle, lequel sera dévoilé à l’occasion du 40e anniversaire de l’endroit, en avril.

Pas le temps de danser nu

Pour ceux et celles qui se poseraient la question : non, Jessy Gauthier n’a jamais adopté la tenue d’Adam aux côtés des danseurs du 281. «J’ai étudié en théâtre et en danse. Je fais plus dans la comédie musicale et je fais des shows, entre autres corporatifs, avec ma compagnie, Jessy Gauthier Divertissement», souligne avec le sourire le principal intéressé.

D’ailleurs, ce dernier a été invité à monter une chorégraphie pour la vedette brésilienne Nikki Valentine lors de sa venue à Montréal, au MTelus en août dernier, à l’occasion de la soirée District - PAPA Party - Édition Fierté avec Fierté Montréal & Love Festival.

Aussi en août, avec Annie Delisle, il a créé une heure de divertissements avec les danseurs du 281 pour Bianca Longpré et une de ses soirées spéciales Mère Ordinaire qu’elle a organisées au populaire club.

Enfin, plus récemment, le producteur a agi comme assistant-chorégraphe de Marie Deslongchamps pour le spectacle 2019 revue et corrigée.

Un projet n’en attend pas l’autre pour Jessy Gauthier. Pour suivre ses activités : www.jessygauthier.ca.

Publicité

Défiler pour continuer

Commentaires

2 septembre 2020

Monique

Bravo toujours un excellent travail et professionnel je l’adore ??

2 septembre 2020

france morin lebel

Tu es tres bon et les spectacle aussi et tes danseurs aussi meme au 281

2 septembre 2020

Alyssia Roy

Un excellent DJ au club le 281 on l’adore ??

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média