Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

16 août 2020

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

Le Vieux-Terrebonne se fait entendre

Un peu moins d’une centaine de résidents du Vieux-Terrebonne ainsi que des propriétaires de commerces et d’immeubles étaient réunis à l’auditorium du Collège Saint-Sacrement, le 12 août, pour s’exprimer

lors de la

consultation publique fort attendue sur le règlement débattu depuis des semaines au sujet des changements au zonage à venir dans le secteur.

« Je veux vous assurer qu’on vous écoutera ce soir. Il s’agit d’une étape qui permet d’échanger et de collaborer pour le meilleur de notre quartier », a d’abord témoigné le conseiller municipal du quartier, André Fontaine, en ouverture. « Le Vieux-Terrebonne et son entité vont demeurer. Nous voulons l’entretenir et le développer en gardant ces aspects en tête », a ajouté son collègue Réal Leclerc, qui présidait l’assemblée. Après une présentation du processus d’adoption du règlement et des recours possibles en cas de désaccord, des spécialistes de la direction de l’urbanisme ont dévoilé en détail le redécoupage du secteur effectué en plusieurs zones et ce qui sera permis de construire dans chacune des zones si le règlement 1001-304 est adopté.

Nombreux commentaires et questions

Plusieurs personnes préoccupées par le sujet ont posé des questions au micro. Les questions en ligne ont aussi obtenu une réponse. La protection du patrimoine, le couvert arborescent qui fait partie du charme du quartier, la hauteur des bâtiments, les marges minimales, les constructions possibles dans les zones et le facteur humain sont les sujets qui sont revenus le plus souvent dans les questions. D’autres en ont profité pour féliciter l’administration pour son « travail colossal ». Au terme de la séance, Charles Messier, un des instigateurs d’un comité de citoyens ayant proposé de nombreuses modifications au règlement, a accepté de commenter.  « J’ai senti de l’écoute, mais je suis craintif, parce que ce ne serait pas la première fois que l’administration en place me déçoit. » « Nous avons apprécié le fait que toutes les interventions soient entendues et qu’on laisse de l’espace à ceux qui n’étaient pas sur place », a-t-il ajouté sur une note plus positive.

Reporter l’adoption?

Pendant la période de questions, un membre du comité de citoyens a suggéré de reporter l’adoption du second projet de règlement « Vous avez 13 jours à partir d’aujourd’hui (le 12 août) avant de voter la version finale. Ça me semble beaucoup trop peu [...] Vous n’aurez pas le temps avant le 24 août de remodeler le projet de règlement. Je m’attends à une annonce qui va reporter ce vote à cet automne », a déclaré Olivier Brault. C’est toutefois un peu plus compliqué sur le plan technique, affirme-t-on du côté de la Ville. L’avis de motion donné lors du conseil municipal du 6 juillet en lien avec ce projet de règlement a causé un effet de gel. C’est-à-dire que, depuis cette date, tout projet de construction doit respecter la réglementation actuelle ainsi que celle envisagée. Or, cet effet de gel n’est valide que pour 60 jours, donc jusqu’au 6 septembre. « Si le second projet de règlement n’est pas adopté le 24 août, la séance suivante du conseil municipal est prévue pour le 14 septembre. Mais à partir du 6 septembre, on perdrait cet effet de gel et les projets seraient analysés en fonction de la réglementation actuelle », explique le greffier de la Ville de Terrebonne, Jean-François Milot. Après analyse par l’administration municipale, le projet de règlement sera finalement déposé lors de la rencontre du comité exécutif du 26 août. Il sera adopté lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal au début du mois de septembre, avant l’expiration du délai de 60 jours, nous a confirmé le chef de cabinet, Alain De Choinière, quelques jours après la consultation. Cela laissera donc plus de temps aux experts en matière d'urbanisme de le retravailler à la suite des propositions faites.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média