Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

28 août 2020

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

70 M$ pour compenser les pertes en autofinancement

ORGANISMES COMMUNAUTAIRES

Dans la foulée des mesures adoptées pour protéger la santé de la population en contexte de pandémie de la COVID-19, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a annoncé la mise en place d’une aide d’urgence de 70 M$ afin d'aider les organismes communautaires nationaux et régionaux.

Régionalement, ce sont 1,2 M$ qui seront accordés aux organismes admis au Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC) pour le soutien à la mission globale et qui ont maintenu leurs activités ou qui souhaitent les reprendre. Cela correspondrait à près de 140 organismes lanaudois, aux dires d’Hugo Valiquette, coordonnateur de la Table régionale des organismes communautaires autonomes de Lanaudière (TROCL). Ce dernier se dit heureux de cet investissement qui « reconnaît que les organismes ont eux aussi été pénalisés pendant la COVID-19 » et qui leur permettra de combler leur manque à gagner en autofinancement pour la période du 13 mars au 30 septembre. L’aide a également pour objectif d'éviter les ruptures de services auprès de clientèles particulièrement vulnérables et la fermeture de certains organismes essentiels au mieux-être de la population.

Processus en cours

Le calcul des sommes à accorder, lesquelles s’inscrivent en complémentarité de 20 M$ accordés en avril à des organismes considérés prioritaires, a été basé sur une analyse des états financiers 2018-2019 des 152 organismes nationaux et des 3 476 organismes régionaux concernés, indique le ministère dans un communiqué de presse. Les établissements de santé et de services sociaux (CISSS et CIUSSS) auront la responsabilité de distribuer le montant obtenu parmi les organismes communautaires de leur territoire. « Ce qui est important, c’est que l’aide arrive rapidement et que la reddition de comptes ne soit pas trop exigeante pour les organismes », conclut M. Valiquette.
  https://www.youtube.com/watch?v=I5m8EX3vI_w&t=7s

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média