Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

31 août 2020

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

L’approvisionnement en vaccins génère des questions

Le Bloc Québécois, dont son chef, Yves-François Blanchet, et le député de Montcalm et porte-parole en matière de santé, Luc Thériault, s’interroge sur la transparence et l’efficacité de la stratégie du Canada en matière d’approvisionnement pour un éventuel vaccin contrant la COVID-19.

Dans un communiqué de presse, le parti critique le fait que le gouvernement refuse de révéler d’importantes informations quant à l’entente conclue avec le géant pharmaceutique Pfizer et la société de biotechnologie américaine Moderna pour se procurer des doses de leurs vaccins expérimentaux contre la COVID-19. « On ne sait toujours pas pour quelle somme et surtout pour combien de doses Ottawa a signé. En matière de santé publique, son rôle doit être complémentaire à celui de Québec et ça ne peut se faire que dans la transparence. Ces réservations de doses seront-elles suffisantes? » questionne M. Blanchet. Le Bloc Québécois s’inquiète également de l’éventuelle « guerre commerciale » entourant la course au vaccin. « Les intervenants entendus au Comité de la santé de la Chambre des communes ont été clairs : les futurs vaccins doivent être accessibles pour tous, et ce, à des prix raisonnables. Sept compagnies pharmaceutiques sont présentement favorisées par des investissements publics », peut-on lire dans le communiqué. « Il faut savoir si les deniers publics sont utilisés à bon escient et surtout, il faut éviter que cette course rende les vaccins inabordables », y affirme M. Thériault. Dans un article de La Presse, Anita Anand, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, mentionne : « J’ai hâte d’informer les Canadiens de nos progrès au cours des prochains jours en ce qui concerne l’approvisionnement en vaccins et le nombre de doses que nous avons obtenues. Nous devons aux Canadiens d’explorer toutes les options en matière de vaccins, et c’est exactement ce que nous continuerons à faire. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média