Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits & méfaits

Retour

30 septembre 2020

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

La prison pour Éric Gauvreau-Paquette

CRIMES SEXUELS

2020gauvreau

©Archives

Éric Gauvreau-Paquette, un Mascouchois de 30 ans ayant plaidé coupable à 11 chefs d’accusation de nature sexuelle, a été condamné à une peine totale de 31 mois et demi de prison, le 28 septembre, au palais de justice de Joliette.

Considérant le temps passé en détention préventive depuis son arrestation, il lui reste 12 mois à purger, selon ce que rapporte Le Journal de Montréal. S’ajoute à la peine une probation de trois ans durant laquelle il devra respecter des conditions, comme celle de ne pas fréquenter de lieu public où se trouvent des enfants.

Il était accusé d’action indécente, d’exhibitionnisme, de tentative de contact sexuel, d’agression sexuelle et de voies de fait pour des événements survenus entre le 9 juillet et le 21 août 2019. Il suivait et abordait des victimes âgées de 10 à 15 ans aux abords des pistes cyclables de Terrebonne et de Mascouche.

Une casquette noire ornée d’une ancre de bateau retrouvée sur la scène d’une agression survenue le 21 août sur le chemin du Coteau, à Terrebonne, avait permis l’arrestation rapide du suspect.

Toujours selon Le Journal de Montréal, le juge a considéré dans sa sentence imposée le fait que le suspect ait admis ses torts et exprimé ses remords et de l’empathie pour ses victimes.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média