Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire

Retour

05 octobre 2020

Le SERM salue ses enseignantes et enseignants

JOURNÉE MONDIALE DES ENSEIGNANTES

2120jme

Tels de véritables guerriers, nos enseignants déploient tous les efforts nécessaires pour assurer la réussite des élèves, souligne le SERM.

À l’occasion de la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants, le Syndicat de l’enseignement de la région des Moulins (SERM-CSQ) joint sa voix à celle de la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) pour rendre hommage à ceux qui, en ces circonstances exceptionnelles, sont sur la première ligne de l’éducation. 

Depuis le début de la pandémie, ils usent de créativité, d’adaptation et d’une résilience hors du commun. Tels de véritables guerriers, nos enseignants déploient tous les efforts nécessaires pour assurer la réussite des élèves. Bien que l’engagement, le professionnalisme et la passion soient au rendez-vous, la lourdeur et la complexité grandissante de la tâche tout comme l’insuffisance des services ont contribué à la dégradation des conditions d’enseignement, indique le SERM par voie de communiqué. 

Le président du syndicat, Jean-Louis Bray, constate que de plus en plus d’enseignantes et d’enseignants sont essoufflés, malades ou abandonnent la profession. Selon lui, il est devenu urgent de donner un coup de barre dans les conditions d’exercice du personnel enseignant afin de renverser la vapeur. « On entend le ministre de l’Éducation répéter à toute les sauces que les conditions d’enseignement s’amélioreront, tout comme les conditions d’apprentissage des élèves. Cette fois, il doit éviter de décevoir nos troupes irritées par la gestion contradictoire et décousue des derniers mois de son gouvernement », poursuit-il.

Bien avant le début de la pandémie, la pénurie d’enseignants se faisait sentir, causée entre autres par la détérioration de leurs conditions de travail, soutient M. Bray. L’éclosion de la COVID-19 est venue amplifier cette situation, précipitant les départs à la retraite et les réorientations de carrière.

Parlant de retraite, il ajoute qu’on attend toujours les enseignants retraités en renfort dans les écoles, tant espérées par le ministre à la suite des incitatifs annoncés. « Bien que l’idée soit louable, on ne fait que mettre un "plaster" sur une hémorragie, sans parler du message péjoratif envoyé aux autres enseignants qui font un travail exemplaire sans aucune compensation financière », conclut le président du SERM.

Le SERM-CSQ invite tous les élèves, les parents et les membres de la communauté à prendre le temps de remercier les enseignantes et enseignants pour leur engagement et à leur témoigner leur appui pour la poursuite de leur mission. (PC)

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média