Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culturel

Retour

20 octobre 2020

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

L’autre victoire de Suzie Villeneuve

LA VOIX

2320villeneuve

©OSA IMAGES ET TVA

Suzie Villeneuve considérait déjà être une grande gagnante de La Voix avant même de connaître le résultat du vote du public.

Même si elle a dû se contenter de la deuxième place lors de la grande finale de La Voix le 18 octobre, la Mascouchoise Suzie Villeneuve considère qu’il s’agit d’une victoire. Une victoire parce qu’elle s’est réconciliée avec la musique, la scène, le public : tout ce qu’elle a délaissé pendant dix ans.

En interprétant Le Blues du businessman (version Nicole Croisille) à la deuxième personne du singulier, la chanteuse avait l’impression de s’adresser à la Suzie d’avant. Celle qui a choisi d’abandonner son rêve, nous confie-t-elle en entrevue. « Après un long détour, le bonheur m’attend enfin », comme elle l’a témoigné dans la vidéo de présentation diffusée avant sa prestation. Prestation qui a jeté par terre son coach, Garou. « Tu es l’une des plus grandes voix que j’ai entendues dans ma vie », a-t-il dit en s’adressant à sa protégée à la fin du numéro.

« C’est le fun à entendre et ça fait chaud au cœur. Mais je sais que Garou ressent le parcours que j’ai eu et la sagesse de ma voix. Chanter, c’est beaucoup plus grand que d’ouvrir simplement la bouche. Il y a aussi l’interprétation, la manière d’être », témoigne la finaliste avec une passion évidente.

Le résultat final importait peu pour Suzie. « Rendu là, peu importe qui est la gagnante, La Voix, c’est une expérience humaine puissance et tellement intense. Quand les projecteurs s’allument, c’est là que ça se passe. Et Josiane est tellement délicate et rayonnante », admet-elle au sujet de la gagnante, Josiane Comeau, 19 ans, couronnée avec 59 % du vote du public.

La peur de côté 

L’artiste avoue qu’elle a dû mettre sa peur du jugement de côté lorsqu’elle a accepté de plonger dans l’aventure, il y a environ un an et demi, en participant aux auditions à l’aveugle. À travers les nombreux encouragements, elle savait que certains allaient lui lancer qu’elle n’avait pas sa place et qu’elle avait déjà eu sa chance dans le passé. « Quand on a déjà eu une chance dans notre vie, on n’a pas le droit d’en avoir une autre? Tout le monde a droit à son opinion, mais est-ce qu’on dirait à un athlète olympique : "Ah! tu as eu ta chance, c’est terminé!" ou à un joueur de hockey : "Tu as eu ta chance pour remporter la coupe Stanley, tu n’as plus le droit de réessayer" », témoigne Suzie en citant un commentaire sur lequel elle est tombée récemment.

« Je suis convaincue en dedans de moi que je suis à la bonne place », tranche-t-elle.

Une foule de projets

Maintenant qu’elle a renoué pour de bon avec la musique, elle a l’intention de s’y investir à fond. L’artiste attendait la conclusion de l’aventure pour consacrer son temps à d’autres projets. « J’adore Noël! Et la musique de Noël rend heureux. À court terme, j’aimerais trouver une façon partager quelques chansons de Noël avec les gens. »

Elle enregistrera également sa conférence-spectacle intitulée « De la tête au cœur » en version numérique. Plus de détails suivront sur son site Internet au début de 2021.

Sinon, elle travaillera sur du nouveau matériel, peut-être en vue d’un éventuel album.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média