Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

20 octobre 2020

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

Un livre et un tournage pour Stéphane Handfield

2320handfield

©Courtoisie

Le livre écrit par Stéphane Handfield est disponible en ligne et le sera éventuellement en librairie.

La pandémie de COVID-19 aura été l’occasion pour Stéphane Handfield de réaliser un projet qui lui trottait dans la tête depuis deux ou trois ans : écrire un livre. Le conseiller municipal de Mascouche a aussi participé au tournage d’un documentaire, une première pour lui.

Dans Immigration et criminalité au Canada – Quand l’expulsion devient inévitable , un livre de 90 pages qui se veut accessible à tous, l’avocat recense quelques situations dans lesquelles une personne qui vit au Canada depuis 20 ans ou 30 ans, et qui peut parfois même avoir des enfants, risque d’être renvoyée vers son pays d’origine dès qu’elle est reconnue coupable d’une infraction criminelle.

Au fil de ses années comme avocat spécialisé en immigration, Me Handfield conservait des notes avec l’espoir de les rassembler un jour dans un livre. Il s’est mis à l’écriture il y a quelques mois, pendant la pandémie de COVID-19. « Tous les jours, je descendais dans le bureau et j’écrivais du matin au soir », explique-t-il en entrevue.

Sa conjointe, qui est aussi sa « première et meilleure conseillère », a relu le manuscrit, puis l’avocat l’a envoyé à la maison d’édition Wilson & Lafleur, spécialisée dans la publication d’ouvrages de droit. Le livre est maintenant disponible en ligne, mais difficile de savoir quand on pourra le trouver sur les tablettes des librairies en raison des impacts possibles de la pandémie.

Documentaire

L’avocat mascouchois a aussi eu l’occasion de participer au tournage du documentaire Les Poussières de Daech. Youssef Sakhir, ce Québécois d’origine marocaine qui s’est radicalisé pour rejoint les rangs de Daech il y a trois ans, aurait perdu la vie lors d’un bombardement en 2019. Toutefois, avant sa mort, il était devenu papa d’une petite fille. Leïla, la sœur de Youssef, ainsi que le journaliste Raed Hammoud, qui a connu Youssef à l’école, sont allés jusqu’en Syrie, dans les camps de réfugiés, pour tenter de rapatrier la fillette au Canada. Mais avant, ils ont demandé conseil à Stéphane Handfield pour voir de quelle façon ils pourraient s’y prendre.

« C’est quand la recherchiste du documentaire m’a appelé pour m’en parler que j’ai su qu’il y avait des enfants dans ces camps », avoue-t-il. Il a donc essayé d’aider, avec le peu de munitions dont il disposait. « Ça fait 28 ans que j’accueille des gens à mon bureau et mon but est de trouver une solution », explique l’avocat qui a bien vite « oublié les caméras qui tournaient ». Le documentaire a été diffusé sur les ondes de Télé-Québec en septembre, mais est toujours disponible au zonevideo.telequebec.tv.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média