Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

21 octobre 2020

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

Budget 2021 : l’opposition lève le ton… et une bannière

2320opposition

©Jean-Marc Gilbert - La Revue

Les élus de l’opposition et l’indépendant André Fontaine ont trouvé une façon inusitée de demander une nouvelle fois de prendre part aux rencontres préparatoires au budget 2021.

« Descendez de votre tour, on a un budget à préparer ensemble », pouvait-on lire sur une bannière suspendue à une plateforme élévatrice dans le stationnement de l’hôtel de ville de Terrebonne, le 20 octobre. C’est la façon originale qu’a trouvée l’opposition de réclamer une nouvelle fois de participer aux discussions en vue du budget 2021.

Dénonçant le rejet à 11 contre 5 par le conseil municipal d’une résolution proposée lors de la séance du 5 octobre, les conseillers Nathalie Lepage et Marc-André Michaud (Mouvement Terrebonne), Robert Morin (Nouvel Élan Terrebonne) et l’indépendant André Fontaine déplorent n’avoir eu aucune nouvelle depuis.

« Ce n’est pas normal que le processus se déroule derrière des portes closes. C’est primordial qu’on (tous les élus) fasse partie des discussions », estime Mme Lepage.

« Même avec l’ancienne administration, nous avions deux jours de débat et de discussions. C’était comme ça au début avec l’équipe en place, mais plus ça va, moins nous avons de temps », souligne pour sa part M. Fontaine.

Les élus qui ont appuyé la résolution battue n’ont pas formulé une demande directe à l’administration depuis le rejet de la résolution. « Combien de fois va-t-il falloir le demander? C’est juste normal, en tant qu’élu, de participer aux discussions sur le budget. Alors, pourquoi on reposerait la même question? », se demande l’élu indépendant.

« Nous sommes dans le néant total. Rendu en octobre, c’est certains que les gens s’activent déjà à l’Hôtel de Ville », a ajouté le représentant du Vieux-Terrebonne.

« Ce serait quand même inquiétant qu’il y ait encore moins de transparence sous l’équipe Plante que sous l’équipe Robitaille. Marc-André Plante semble avoir oublié ses promesses, mais nous sommes là pour les lui rappeler », a pour sa part déclaré Robert Morin dans un communiqué de presse.

Calendrier établi

Pourtant, le maire avait déjà affirmé, justement lors du conseil du 5 octobre, que tous les élus allaient avoir la chance de se faire entendre. Ce qui a été reconfirmé dans les heures suivant la conférence de presse de mardi matin.

Un calendrier de sept rencontres a été préparé, nous informe le cabinet du maire. La première aura lieu le 26 octobre lors du dépôt du programme triennal d’immobilisations (PTI) 2021-2023 dans le cadre d’une plénière. Les 29 et 30 octobre, une rencontre se tiendra avec chaque direction de la Ville, toujours au sujet du PTI. Par la suite, le 4 novembre, les élus des partis d’opposition et les indépendants seront invités à la Commission de l’administration et des finances pour exprimer leurs suggestions sur le budget. Les conseillers pourront aussi poser des questions sur les crédits budgétaires 2021 lors d’une autre plénière le 30 novembre. Deux journées de travail entre les élus, les 3 et 4 décembre, sont également prévues avant le dépôt du budget, quelque part à la mi-décembre.

Reste maintenant à connaître la formule qui sera retenue, considérant qu’en raison du contexte lié à la COVID-19, les rencontres devront se tenir selon les recommandations de la Santé publique en vigueur à ce moment.

Sur une note plus anecdotique, l’Alliance démocratique de Terrebonne (ADT) se questionne sur la méthode originale choisie par l’opposition pour tenir cette conférence de presse. Le président de l’ADT, Yannick Guénette, juge que « Mouvement Terrebonne était en contravention avec les normes de la CNESST » en montant dans la nacelle de la plateforme élévatrice sans casque ni harnais de sécurité comme André Fontaine l’a fait. Toutefois, le parti n’envisage pas de déposer une plainte formelle à ce sujet.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média