Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire

Retour

31 octobre 2020

Une porte-parole et une blogueuse pour le CRUL

2520crul

©Mélanie Emond Photographie

Pierre-Luc Bellerose, directeur général du CRUL, et Gabrielle Destroismaisons, nouvelle porte-parole.

Le Centre régional universitaire de Lanaudière (CRUL) s’adjoint deux nouvelles collaboratrices qui sauront certainement faire rayonner les études supérieures dans Lanaudière : la chanteuse Gabrielle Destroismaisons et l’écrivaine Marie-Christine Chartier.

Le directeur général du CRUL, Pierre-Luc Bellerose, est fier de présenter Gabrielle Destroismaisons comme porte-parole. Personnalité connue dans le milieu artistique québécois, la chanteuse a été récipiendaire du Félix de Révélation de l'année en 2001. Elle s’est fait connaître dans des comédies musicales et participera, en 2021, à deux revues musicales. Elle a aussi lancé récemment un extrait intitulé Les souliers gris.

On se rappellera que la Saint-Linoise avait entamé un retour aux études secondaires à l’âge de 30 ans avant de réaliser une année préparatoire à l’Université de Montréal en sciences humaines et sociales. C’est d’ailleurs ce qui a interpellé M. Bellerose : « Gabrielle a un parcours exceptionnel et peut se targuer d’avoir réussi sa carrière. Malgré tout ce succès, elle tenait à poursuivre ses études. Je suis persuadé que son témoignage trouvera écho parmi les jeunes du territoire. »

De son côté, Gabrielle Destroismaisons se réjouit de faire partie de l’équipe du CRUL pour promouvoir les programmes universitaires offerts dans Lanaudière : « Un des plus beaux cadeaux que je me suis fait en tant qu’être humain, c’est de raccrocher au secondaire à l’âge de 30 ans, pour ensuite m’inscrire à l’Université de Montréal. Les études universitaires m’ont permis de me bâtir davantage en tant que membre de la société et j’espère pouvoir inspirer les jeunes, par mon implication au CRUL, à aller chercher leur diplôme, d’autant plus que c’est maintenant possible dans la région. »

Quant à Marie-Christine Chartier, auteure de romans qui ont connu un succès critique et commercial, elle tiendra un blogue pour le CRUL. Avant d’être connue pour ses talents littéraires, la native de Repentigny était une athlète de haut niveau en tennis. Elle a vécu plusieurs années aux États-Unis, à la suite de l’obtention d’une bourse d’études. À son retour dans la Belle Province, elle a entrepris une maîtrise, puis un doctorat en psychopédagogie à l’Université Laval, tout en s’adonnant à l’écriture.

Son implication au CRUL va susciter beaucoup d’intérêt, selon M. Bellerose : « Je suis persuadé que les billets de Marie-Christine sauront passionner nos lecteurs et lectrices et surtout les convaincre de raccrocher ou de poursuivre leurs études supérieures. »

De son côté, Mme Chartier elle espère motiver des milliers de jeunes à amorcer une formation universitaire : « L’écriture et l’école sont les deux choses qui me passionnent le plus. Je me trouve choyée d’avoir l’occasion de jumeler ces deux passions et peut-être d’inspirer certains jeunes à continuer sur leur lancée universitaire! » (MS)

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média