Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

06 novembre 2020

Les espaces animés du Vieux-Terrebonne, là pour rester

2620pilote

©Courtoisie

Le maire Marc-André Plante et sa famille profitant des espaces animés du Vieux-Terrebonne l’été dernier.

À la suite de sondages concernant le projet pilote d’espaces animés dans le Vieux-Terrebonne, le maire de Terrebonne, Marc-André Plante, confie à la Commission de la planification, de l’aménagement et de l’entretien du territoire le mandat « d’émettre des recommandations en vue de sa reconduction l’été prochain ».

Dans un communiqué de presse, on apprend que 280 personnes ont  répondu très favorablement aux sondages réalisés pour l’évaluation du projet pilote du Vieux-Terrebonne. « Nous sommes ravis que les résultats des sondages montrent la qualité du projet et la volonté qu’ont les commerçants, les résidents du secteur et les citoyens à le poursuivre l’été prochain! Nous avons tellement reçu de commentaires positifs sur les espaces animés et nous sommes encore plus heureux que ces impressions se confirment avec les personnes sondées, déclare M. Plante. Nous allons donc permettre à la commission de faire son travail, de dresser un [bilan] du projet et de nous transmettre des recommandations en vue de sa reconduction l’été prochain. »

Trois sondages ont été proposés au début du mois d’octobre : un premier s’adressait aux commerçants, un deuxième aux résidents du secteur et un dernier aux citoyens et visiteurs. Chacun d’entre eux abordait des questions touchant l’animation du lieu, sa sécurité, sa quiétude, ainsi que des préoccupations telles que la circulation, la propreté et l’accessibilité.

Remise en contexte

Rappelons que c’est afin de soutenir la reprise des activités locales lors du déconfinement que la Ville de Terrebonne avait procédé à la création d’espaces animés dans le Vieux-Terrebonne. De plus, une série d’initiatives comme le programme Mégots Zéro et la campagne Quiétude s'étaient greffées au projet.

« Ce que nous proposons est un projet éphémère. Le contexte de reprise se prête à l’implantation de ce type d’initiatives qui viennent appuyer nos restaurateurs et bars dont l’activité est centrale au Vieux-Terrebonne, surtout en période estivale. Avec ce projet, nous valorisons le quartier d’un point de vue touristique, d’un point de vue écologique et d’un point de vue résidentiel. Cet été, plus que jamais, nous serons fiers de notre Vieux-Terrebonne et solidaires de notre reprise économique et sociale », avait résumé Réal Leclerc, président du comité consultatif d’urbanisme, lors du lancement du projet. (PC)

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média