Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

12 novembre 2020

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Des travaux à venir sur l’avenue de l’Esplanade

2620conseilmasc

©Courtoisie

La Ville de Mascouche a nommé André Pratte directeur général par intérim pour la prochaine année.

« Il y a beaucoup de travaux cette année, mais vous n’avez rien vu », a lancé le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, lors de la séance du conseil municipal du 9 novembre. « Si nous voulons des routes qui ont de l’allure, nous aurons besoin de votre collaboration », a-t-il ajouté.

Cette annonce faisait suite à l’émission d’un contrat à Shellex Groupe Conseil pour un montant de 304 108,88 $, toutes taxes incluses, relativement à la préparation des plans et devis et à la surveillance des travaux de réaménagement géométrique de trois intersections sur l’avenue de l’Esplanade, à l'aménagement d’une piste cyclable et à la sécurisation de la piste Masson. Un projet qui verra le jour en 2021.

La Ville de Mascouche a par ailleurs nommé André Pratte directeur général par intérim pour la prochaine année. Celui-ci occupait déjà cette fonction depuis le départ de Sylvain Chevrier en septembre. Il conservera donc officiellement son poste jusqu’aux prochaines élections municipales, en novembre 2021. Le conseil actuel a pris la décision de ne pas embaucher de directeur général afin de ne pas engager le prochain conseil élu dans une entente à long terme.

M. Pratte sera épaulé par Francis Villeneuve, directeur général adjoint – communications et relations avec les citoyens, qui assumera également des responsabilités supplémentaires pendant cette période.

Une terre à venir pour 33 Hectares?

La Ville a également déposé une demande d’aide financière auprès de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) dans le cadre du Programme de développement des activités agricoles et du secteur bioalimentaire afin de réaliser une étude évaluant les paramètres d’acquisition d’une terre par l’organisme 33 Hectares. Le projet de planification évalué à 26 500 $ sera financé à 80 % par la CMM, et les 20 % restants, soit 5 300 $, seront assumés par Mascouche.

Rappelons que 33 Hectares a pour mission de promouvoir la sécurité alimentaire par la redistribution de denrées alimentaires produites localement, de permettre l’accès à une terre agricole aux organismes locaux et régionaux, ainsi que de favoriser la relève agricole.

Que pensez-vous du gel de taxes annoncé par Terrebonne?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média