Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

20 novembre 2020

Près de 200 frênes abattus, puis remplacés

AGRILE DU FRÊNE

2820agrile

©Courtoisie

Terrebonne lutte contre l’agrile du frêne depuis 2013.

La Ville de Terrebonne procède à l’abattage de près de 200 frênes dans l’emprise publique et dans certains parcs de son territoire cet automne. Tous les arbres seront remplacés en 2021, promet-on.

La Direction des travaux publics a identifié par un trait de peinture orange les arbres atteints de l’agrile du frêne qui doivent être coupés ces semaines-ci. Ces arbres sont jugés morts, en dépérissement ou trop affectés par l’agrile, un insecte ravageur. Comme ils se trouvent à proximité de la voie publique, ils peuvent représenter un danger potentiel.

Les parcs concernés par l’abattage sont : Armand-Corbeil, Beausoleil, Les Berges Aristide-Laurier, Boisvert, Charles-Bruneau, Comtois, Daunais, Donat-Bélisle, Halte routière, Halte routière Desjardins, Île-des-Moulins, Louis-Laberge, Pointe-de-l'Île, Saint-Malo et Vilmur.

Terrebonne lutte contre l’agrile du frêne depuis 2013. Un plan d’action a d’ailleurs été élaboré afin d’identifier les frênes d’importance afin de les traiter aux deux ans. Le plan prévoit également la plantation d’un arbre pour chaque frêne abattu. C’est pourquoi près de 200 arbres seront remplacés en 2021 afin de conserver le couvert arboricole de la ville. (PC)

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média