Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits & méfaits

Retour

21 novembre 2020

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

Des accusations plus graves contre Nacime Kouddar

2820kouddar

Nacime Kouddar fait maintenant face à des accusations beaucoup plus graves à la suite de ce violent conflit.

Nacime Kouddar, ce Mascouchois de 25 ans impliqué au printemps dernier dans un violent conflit avec un agent de sécurité d’un commerce de Sherbrooke, est maintenant accusé d’homicide involontaire coupable, de conduite dangereuse causant la mort et de délit de fuite lors d’un accident ayant entraîné la mort.

L’homme, qui était jusqu’à présent accusé de conduite dangereuse et de négligence criminelle causant des lésions, ainsi que de voies de fait armées, savait qu’il risquait de voir les accusations contre lui s’aggraver, puisque l’agent de sécurité Philippe Jean, dans le coma depuis l’événement survenu le 4 avril, est décédé dans la nuit du 19 au 20 août.

Les accusations ont été déposées le 16 novembre. Il a comparu le lendemain, puis a été libéré sous certaines conditions et devra revenir devant le tribunal le 14 décembre.

Selon les premières informations rapportées en avril, Nacime Kouddar aurait foncé volontairement sur la victime avec sa voiture, la traînant sur plusieurs mètres. Dans une autre version des faits rapportée plus tard, certains affirment plutôt que l’agent de sécurité aurait lui-même pourchassé le Mascouchois dans le stationnement du commerce avec son véhicule, puis à pied. Le conflit qui a dégénéré aurait débuté par une dispute sur les mesures de distanciation physique que M. Jean tentait de faire respecter à l’entrée du commerce. 

Êtes-vous plus présent auprès d’un aîné depuis la pandémie?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média