Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culturel

Retour

23 novembre 2020

Mélanie Savage - msavage@lexismedia.ca

De finalistes à gagnants

GRANDS PRIX DESJARDINS DE LA CULTURE DE LANAUDIÈRE

2820grandsprix1

©Valérie Bizier

Les Terrebonniens Olivier Lamarre (sur la photo) et Valérie Bizier ont remporté le prix dans la catégorie « Éducation – Émergence – Jeune public » pour « J’ai d’quoi à dire », projet réalisé en mai 2019.

Sans tapis rouge ni grande scène, mais plutôt sous une forme virtuelle, Culture Lanaudière a pris le temps de tenir son 29e gala des Grands Prix Desjardins de la culture, le 20 novembre. Une édition dont les finalistes moulinois sont tous sortis gagnants.

L’animateur du gala, Yvan Ponton, était accompagné de Thérèse Parisien, chroniqueuse culturelle et présidente du jury des Grands Prix, pour la présentation des finalistes et des lauréats. Cinq prix ont été remis durant la soirée, dont deux remportés par des Moulinois.

Ainsi, le Festival des arts de Mascouche a mis la main sur le titre d’« Organisme culturel » pour son concours d’art en ligne. COVID-19 oblige, le traditionnel symposium a effectivement dû être remplacé cette année par le concours en ligne, qui « a connu un immense succès », a rappelé Chantal Peterson, directrice générale du Festival. Le prix s’accompagne d’une bourse de 2 000 $ des députés lanaudois de la CAQ.

Le Festival des arts de Mascouche concourait contre le Marie-Terre de Sainte-Julienne et le Centre culturel Desjardins de Joliette.

Dans la catégorie « Éducation – Émergence – Jeune public », le titre de gagnant et la bourse de 1 500 $ offerte en partenariat avec la députée de Joliette, Véronique Hivon, et le CRUL ont été décernés aux Terrebonniens Olivier Lamarre et Valérie Bizier pour leur projet J’ai d’quoi à dire, réalisé en cocréation avec des jeunes de 9 à 12 ans de l’école Léopold-Gravel.

Les deux artistes ont terminé premiers devant Simon Boudreau de Saint-Cuthbert, la Maison Rosalie Cadron de Lavaltrie et Jocelyn Thouin de Saint-Ambroise.

Cette année, il y a eu « plein de projets qui ont dû être optimisés à cause de la COVID, parfois qui ont dû être transformés à cause de la COVID », a rappelé Mme Parisien, mais « plein de gens ont eu des idées merveilleuses » et les projets présentés au gala en sont la preuve.

©Olivier Lamarre

Valérie Bizier (sur la photo) et Olivier Lamarre ont embarqué les jeunes dans « J’ai d’quoi à dire », projet de cocréation réalisé en mai 2019.

©Olivier Lamarre

Des jeunes de 9 à 12 de l'école Léopold-Gravel ont pris part à « J’ai d’quoi à dire ».

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média