Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

25 novembre 2020

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

Plan de développement de la zone agricole : le potentiel méconnu de 55 % de notre territoire

LE REFLET ÉCONOMIQUE // ENJEUX – SERVICES ÉCONOMIQUES

pdza1

On dénombre aujourd’hui une centaine d’entreprises agricoles dans la MRC Les Moulins, un peu plus qu’il y a quelques années.

Lorsqu’on pense à l’évolution de la MRC Les Moulins depuis 20 ans, son développement résidentiel, commercial et industriel vient instinctivement en tête. On oublie trop souvent que 55 % du territoire est protégé et zoné vert, soit 14 323 hectares (143 230 000 m2), selon les dernières données disponibles, en 2010.

Selon ces mêmes données figurant au Plan de développement de la zone agricole (PDZA), 8 096 de ces hectares sont exploités : 4 083 à Mascouche, 4 013 à Terrebonne. Si les options sont limitées dans certains secteurs en raison d’une nappe phréatique contaminée au sel, une vaste proportion des terres sont de grande qualité, analyse Chantal Laliberté, directrice de l’aménagement à la MRC Les Moulins.

Après une diminution du nombre d’entreprises agricoles de 103 à 90 observée entre 2004 et 2010, la tendance s’est inversée et on en compte aujourd’hui une centaine, selon la MRC. Les fermes destinées à l’élevage étant peu nombreuses, c’est surtout l’agriculture périurbaine qui est pratiquée ici.

La région possède aussi un fort potentiel, quoique méconnu, pour le secteur forestier. « Il y a une foule de choses qu’on peut récolter dans une forêt autre que le bois, et sans couper les arbres », souligne Mme Laliberté. La production acéricole en est un bon exemple. Plus riche un peu plus au nord, elle pourrait être davantage exploitée ici.

« Rapprocher l’agricole de l’urbain »

Un plan d’action sur 15 ans accompagnait le PDZA lors de son lancement en 2016. Un des objectifs à court terme était de faire connaître les agriculteurs de la région auprès de la population moulinoise et des commerçants potentiellement intéressés à vendre leurs produits. Un concept qui prend tout son sens à l’heure où les mots « autosuffisance » et « achat local » sont sur toutes les lèvres avec la pandémie de COVID-19.

C’est dans cette optique qu’est né le projet « Les produits moulinois, j’en mange » et son répertoire agroalimentaire. « Il faut rapprocher l’agricole de l’urbain, et vice-versa », souligne Judith Godin, aménagiste à la MRC. Issue d’une famille d’agriculteurs, elle a rencontré ceux d’ici. « Plusieurs étaient surpris de savoir que la MRC était là pour aider à les mettre de l’avant. On souhaite que la population moulinoise adopte les agriculteurs d’ici », renchérit Mme Laliberté.

Soutenir la relève

Le PDZA de la MRC dévoile un problème en matière de relève agricole. Pour renverser la vapeur, le gouvernement aurait tout avantage à réactualiser la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles. Certaines mesures de cette loi datent d’une autre époque et restreignent les agriculteurs dans leurs options. « La loi empêche quelqu’un de construire une maison sur une terre agricole si l’agriculture n’est pas son revenu principal », soulève Mme Laliberté. Cela crée une barrière pour une famille qui voudrait se tourner graduellement vers l’agriculture, mais qui ne peut commencer à en vivre du jour au lendemain. Une plus grande souplesse du côté du morcellement des terres agricoles, réclamée par plusieurs, pourrait aussi aider les agriculteurs qui débutent ou qui ont besoin d'une superficie moindre pour ce qu’ils veulent cultiver.

D’autres avenues existent pour soutenir la relève, comme le projet ARTERRE, chapeauté par Lanaudière Économique, qui vise le jumelage entre propriétaires de terres et aspirants agriculteurs.

pdza1

Saviez-vous que 55 % du territoire de la MRC Les Moulins est en zone agricole? Soit la portion en vert pâle sur cette carte.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média