Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Opinion

Retour

25 novembre 2020

Gilles Bordonado - gbordonado@lexismedia.ca

Solidaires

LIBRE OPINION

Gilles Bordonado

Gilles Bordonado, éditeur de La Revue

En ces temps de pandémie, l’insécurité alimentaire a connu une hausse importante et la solidarité n’a jamais été aussi importante. Alors que les bénévoles ne peuvent sillonner les rues pour recueillir vos dons à l’occasion des traditionnelles guignolées, je vous invite à être attentif aux appels qui vous sont lancés. Il faudra vous déplacer cette année pour donner aux plus démunis de notre société. 

La Revue présente en page 21 l’appel à la mobilisation lancée par la Ville de Terrebonne. On y donne la liste complète des douze points de chute qui accueilleront vos denrées non périssables et dons en argent les samedi 5 et dimanche 6 décembre entre 10 h et 15 h. À Mascouche, l’opération Botte des pompiers du Service de prévention des incendies de la Municipalité a connu un franc succès. Puis, comme annoncé la semaine passée, les paroisses de Mascouche se mobilisent pour recevoir vos dons. Trois points de chute sont prévus le 6 décembre de 10 h à 16 h : le Centre d’Entraide, la Pépinière Lapointe et l’église La Cité sur le chemin des Anglais. Il y a même un site Internet pour effectuer des dons en ligne. Une petite publicité présente de nouveau l’information en page 33.

Des mesures sanitaires seront mises en place pour assurer la sécurité de tout le monde. Nous avons tous, à notre mesure, le « pouvoir d’aider ». Soyez généreux! 

***

Troublant est le dossier de ma collègue Pénélope Clermont sur la maltraitance faite aux aînés d’ici. Les intervenants lancent le Défi Solidarité Aîné, un appel à la mobilisation populaire, un appel à la solidarité pour prendre soin de ces gens vulnérables et souvent isolés.

2820libre

©Archives

Bon voyage, Tony!

L’un des plus célèbres restaurateurs d’ici, Tony Tascillo, n’est plus. Ce Mascouchois avait acquis le restaurant El Rancho, devenu Le Vieux Terrebonne, et fondé le Ranch à Tony, le Coin du hamburger, le Da Pietro et La Bolognese. Humble, gentil et passionné par son métier, Tony avait dû quitter ses casseroles et ses fidèles clients il y a quelques mois pour cause de maladie. Lors d’une entrevue donnée à La Revue il y a cinq ans, il avait confié qu’il ne concevait pas encore l'idée de la retraite. Pas question pour lui de rester à la maison sans rien faire. Son secret était d’aimer son travail et de regarder ce qui se passait chez lui au lieu de se préoccuper de la concurrence. Il arrivait au restaurant vers 7 h 30 et préparait, sans se lasser, ses 15 gallons de sauce tomate pour la journée.

Mes plus sincères condoléances vont à sa conjointe, Anna Maria, à ses enfants, Michele, Marianne et Pietro, et à tous les amis de Tony.

Au ciel, je suis persuadé que ce dernier s’est trouvé un petit coin pour concocter les délicieuses sauces dont il avait le secret depuis 55 ans. Bon voyage, Tony!

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média