Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

25 novembre 2020

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Une industrie qui se serre les coudes

LE REFLET ÉCONOMIQUE // ENJEUX ¬– SERVICE TOURISTIQUE – MRC LES MOULINS

tourisme

Les activités de plein air ont eu la cote cet été, aux dires de Corinne Gendron, conseillère en développement touristique à la MRC Les Moulins.

Le milieu touristique figure parmi les industries les plus touchées par la pandémie. Premiers fermés, derniers rouverts, des entreprises et organismes se sont vu imposer des mesures qui auraient pu leur être fatales. Bien que la situation demeure encore fragile, le bilan de la saison touristique estivale s’avère encourageant, selon le service touristique de la MRC Les Moulins.

« Pour certaines personnes et entreprises, la crise sanitaire a transformé leur quotidien et leurs services, mais force est de constater que plusieurs se sont adaptées de façon remarquable et ont su rivaliser d’originalité », souligne d’entrée de jeu Corinne Gendron, conseillère en développement touristique à la MRC Les Moulins. On n’a qu’à penser aux restaurants qui ont développé des menus pour emporter ou des boîtes thématiques, aux commerçants qui ont mis en place une offre en ligne ou aux événements qui ont pris un virage numérique.

« On a aussi vu de beaux gestes de solidarité de la part d’entreprises. Certaines ont donné des repas au personnel de première ligne et d’autres se sont entraidées en vendant des produits d’un autre commerce », expose Mme Gendron en vantant par ailleurs les solutions que les villes ont trouvées pour dynamiser leur milieu. Des places publiques ont été créées dans le Vieux-Terrebonne et le noyau villageois de Mascouche, tout comme des rendez-vous culturels ont été transformés en formule ciné-parc. Sans compter les règlements qui ont été modifiés pour permettre l’agrandissement de terrasses dans les rues.

La communauté semble aussi avoir entendu l’appel de l’achat local et a été au rendez-vous, confirme la conseillère, se réjouissant que certains commerçants aient même vu leur chiffre d’affaires doubler, notamment dans le domaine de l’alimentation et du plein air.

« Toutefois, pour les établissements d’hébergement et les activités culturelles, la crise a été plus difficile et le demeure, nuance-t-elle. Le tourisme d’affaires et la location de salles n’amènent plus autant de clients pour l’hébergement, qui souffre de la baisse de régime du tourisme sportif et d’agrément. »

Vitaliser le tourisme local

À l’instar de l’industrie qu’il représente, le service touristique de la MRC Les Moulins s’est lui aussi adapté au cours des derniers mois. « Le défi était de faire redécouvrir les attraits de la région à une clientèle située dans un rayon de 10 à 15 km, spécifie Mme Gendron. Cet été, c’est chez nous que ça se passait, et on voulait vraiment être là pour nos entreprises touristiques. »

C’est ainsi qu’en plus de mettre de l’avant une campagne promotionnelle revisitée, « Un été à saveurs locales », le comité consultatif en tourisme (CCT) s’est rencontré tout au long de la crise et a fait des propositions à la MRC afin de l’aider à bien orienter ses interventions en lien avec les besoins du milieu. Le kiosque d’information a aussi ouvert ses portes pour soutenir les membres et leur apporter de la clientèle en cette période difficile.

La stratégie de communication de l’équipe a complètement été revue : cibler la clientèle de proximité et lui proposer des activités adaptées, tenir un répertoire des entreprises ouvertes, créer le bulletin Tourisme Liaison pour informer les membres des mesures et outils disponibles, mettre en valeur des ambassadeurs locaux et bien plus. Une campagne de soutien pour les commerçants du Vieux-Terrebonne, une vidéo collective et un nouveau site Web, vieuxterrebonne.com, ont également été développés pour soutenir le vieux quartier de Terrebonne.

Difficile de savoir, au moment d’écrire ces lignes, de quoi seront faits les prochains mois pour le tourisme moulinois. Chose certaine, le service touristique de la MRC Les Moulins entend bien tout faire pour le stimuler. « Nos orientations vont s’adapter à la pandémie, assure Mme Gendron en promettant que l’équipe maintiendra son soutien envers les entreprises d’ici. Pour le reste, on continue de penser à l’avenir avec l’élaboration de notre plan de développement triennal et la réalisation d’études sur lesquelles on travaille. »

tourisme

©Photo archives - La Revue

Le confinement de plusieurs régions au printemps et cet automne a été l’occasion pour les citoyens de découvrir leurs espaces verts. Ici, le parc du Grand-Coteau à Mascouche, en septembre.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média