Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

03 décembre 2020

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Daniel Castonguay remplacé à la tête du CISSS de Lanaudière

Daniel Castonguay

Daniel Castonguay se trouvait au cœur d’une tempête relativement au décès de Joyce Echaquan au Centre hospitalier de Lanaudière à Joliette.

C’est aujourd’hui même qu’entre en fonction Caroline Barbir à titre de présidente-directrice générale par intérim du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière. Nommée par Québec, elle remplace Daniel Castonguay, lequel était en poste depuis mars 2015.

Depuis aujourd’hui également, M. Castonguay prête main-forte aux équipes ministérielles pour différents mandats stratégiques liés à la pandémie. Son premier mandat sera d'accompagner les équipes du ministère de la Santé et des Services sociaux dans les efforts de préparation de la campagne de la vaccination contre la COVID-19 à la grandeur du Québec, annonce le ministère dans un communiqué de presse.

M. Castonguay se trouvait au cœur d’une tempête depuis le décès de Joyce Echaquan au Centre hospitalier de Lanaudière, à Joliette, après lequel deux employées ont été licenciées pour des propos racistes tenus envers la patiente. L’événement a mis au jour les relations difficiles entre la communauté autochtone et les services publics. À la fin d’octobre, M. Castonguay avait déclaré à La Presse ne pas avoir été mis au courant de nombreuses plaintes de racisme formulées par des Autochtones contre l’hôpital de Joliette, qui était sous sa responsabilité. Or, une employée avait démenti sa version des faits. Le 28 novembre, deux mois après le décès de Mme Echaquan, Idle no more Joliette a manifesté pour lui rendre hommage sur la place Bourget au centre-ville de Joliette, tout en demandant le licenciement du PDG.

Dix-huit personnes interviewées

À la mi-novembre, Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, avait nommé Lise Verreault à titre d'observatrice ministérielle au CISSS de Lanaudière. Elle s'était vu confier un mandat « en raison de récents événements entourant le décès de madame Joyce Echaquan, des allégations formulées quant au suivi effectué par l'établissement à la suite des témoignages entendus dans le cadre de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec, et de la situation qui prévaut dans la gestion de certaines éclosions de la COVID-19 sur le territoire du CISSS de Lanaudière », mentionne-t-on par voie de communiqué.

Dans le cadre de son mandat, Mme Verreault a interviewé 18 personnes, en personne ou par visioconférence, entre le 14 et le 30 novembre. Son mandat se résumait à « valider le maintien du lien de confiance de la direction avec les différents partenaires impliqués dans les derniers événements et [à valider] si la gestion de ceux-ci avait été adéquate ».

Un retour dans Lanaudière pour Caroline Barbir

En plus de prendre la tête du CISSS de Lanaudière, Caroline Barbir continuera de remplir ses fonctions de PDG du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, poste qu’elle occupe depuis 2018. Entre 1995 et 2012, Mme Barbir a agi comme directrice générale de plusieurs établissements, dont le Centre hospitalier régional de Lanaudière et le Centre de santé et de services sociaux Pierre-Boucher. Elle a ensuite dirigé le Centre de santé et de services sociaux de Laval, avant de devenir, en 2015, PDG du Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval.

« Je suis persuadée qu'avec sa connaissance approfondie des enjeux de notre réseau, son leadership éprouvé ainsi que ses qualités interpersonnelles, [Mme Barbir] saura notamment rétablir la confiance avec les communautés autochtones et qu'elle saura mener à bien les grands dossiers de cet établissement, de concert avec son équipe et ses partenaires. Je tiens également à remercier M. Daniel Castonguay, qui a agi à titre de PDG depuis mars 2015. Je lui souhaite le meilleur des succès dans ses nouvelles fonctions », conclut Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux.

Est-ce que le couvre-feu a un impact sur votre quotidien?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média