Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

03 décembre 2020

Étendre la loi 101 aux entreprises de compétence fédérale

2920langue

©Archives

Luc Thériault, député de Montcalm.

Le Bloc Québécois a récemment déposé un projet de loi modifiant le Code canadien du travail, la Loi sur les langues officielles et la Loi canadienne sur les sociétés par actions de manière à assujettir les entreprises fédérales au Québec à la Charte de la langue française.

Il inclut également la reconnaissance du français en tant que langue commune et officielle du Québec, en plus d’un engagement à ne pas entraver l’application de la loi 101.

« C’est la première fois que tous les partis à la Chambre des communes reconnaissent le déclin du français au Québec. Maintenant, il faut passer aux actes. Je leur demande de voter en faveur de l’application de la loi 101 aux entreprises de compétence fédérale. Il s’agit de la volonté du gouvernement du Québec, après des décennies durant lesquelles Ottawa a malmené le français, appuyé le démantèlement de la loi 101 au Québec et favorisé l’anglicisation », a déclaré Luc Thériault, député de Montcalm. (PC)

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média