Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

07 décembre 2020

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

Irenée Forget reçoit l’Ordre de Terrebonne

GALA DES MASSON

3020masson

©Ville de Terrebonne

L’ancien maire Irenée Forget est devenu le troisième Grand Terrebonnien en recevant l’Ordre de Terrebonne lors du Gala des Masson, le 3 décembre.

Après Jocelyne Caron et André Shatskoff, l’ancien maire Irenée Forget a fait son entrée dans le très sélect club des récipiendaires de l’Ordre de Terrebonne lors de la troisième édition du Gala des Masson, le 3 décembre.

La pandémie de COVID-19 a forcé la Ville à renoncer à tenir une mise en candidature et un gala à grand déploiement. Elle souhaitait néanmoins souligner le travail exceptionnel des organismes et des bénévoles de Terrebonne dans une cérémonie webdiffusée. « Vous qui donnez tant à la communauté, c’est à votre tour de recevoir », a lancé en introduction le maître de cérémonie Alexandre Gagné.

Le maire de Terrebonne, Marc-André Plante, a ensuite pris la parole. « L’engagement inestimable des organismes permet au milieu de vie de se développer, de rayonner, d’être vivant et surtout, de faire l’envie des autres villes », a-t-il déclaré.

Grand Terrebonnien

C’est lors d’une présentation vidéo étoffée que l’identité du récipiendaire de l’Ordre de Terrebonne a été révélée. Il s’agit d’Irenée Forget, un ancien premier magistrat. Élu maire de Saint-Louis-de-Terrebonne pour la première fois en 1977, il a occupé ce poste jusqu’à la fusion avec Terrebonne en 1985. Il a ensuite été réélu en 1985, en 1989 et en 1993 avant de se retirer en 1997. M. Forget est notamment derrière la régionalisation de l’usine de filtration, devenue la Régie d’aqueduc intermunicipale des Moulins. Il a aussi fait l’acquisition du cinéma de Terrebonne, qui est aujourd’hui le Théâtre du Vieux-Terrebonne. Il a en outre contribué à la fondation de la Société de développement culturel de Terrebonne, en plus d’être le précurseur du Centre local de développement économique des Moulins et de participer à la création du Groupe Plein Air Terrebonne. « C’est un rassembleur, un leader. Un homme de principe, d’action et de décision », a notamment témoigné une de ses filles.

La patience n’était pas sa qualité première. Lorsqu’il était en attente d’une décision du gouvernement et que c’était trop long à son goût, il n’hésitait pas à faire un aller-retour à Québec pour aller parler directement aux acteurs concernés. « Je partais de chez nous vers 7 heures moins quart et je revenais pour 11 h 30 ou 12 h. On réglait ça rapidement », relate dans la présentation M. Forget, aujourd’hui âgé de 89 ans.

Fait cocasse, certains l’appellent toujours « monsieur le maire » aujourd’hui!

Organismes honorés

Le conseiller municipal et président de la Commission du développement social et communautaire, Simon Paquin, a ensuite tenu à souligner le « travail acharné » d’organismes, particulièrement ceux œuvrant en sécurité alimentaire et en hébergement, qui ont pu continuer d’aider la communauté en temps de pandémie de COVID-19.

Le Café de rue Solidaire, La HUTTE – Hébergement d’urgence, la Popote roulante Les Moulins, le Comité d’aide aux Lachenois, le Comité d’aide aux Plainois, le Service d’aide SEDAI du Très-Saint-Sacrement, les Œuvres de Galilée, Action Famille La Plaine et le Comptoir d’entraide de Terrebonne ont été les organismes cités par M. Paquin. Il a aussi remercié Uniatox et le travail de rue Le Trajet, qui ont soutenu au moins un des organismes mentionnés. « Bravo pour le courage et la générosité dont vous avez fait preuve au cours des derniers mois », et ce, beau temps comme mauvais temps, a-t-il témoigné.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média