Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

07 décembre 2020

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

Thomas Bordeleau montre les crocs avec les Wolverines

3020bordeleau

©Knightphotography39

Thomas Bordeleau connaît un très bon début de saison avec les Wolverines, ce qui lui a valu une invitation au camp d’entraînement de l’équipe américaine en vue du Championnat mondial de hockey junior.

Choix de 2e ronde des Sharks de San José lors du dernier repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH), l’attaquant Thomas Bordeleau, qui a grandi à Terrebonne, a choisi de poursuivre sa carrière avec les Wolverines de l’Université du Michigan. Le centre de 18 ans s’adapte très bien à la NCAA et a même été invité au camp de l’équipe américaine en vue du championnat mondial junior.

Après avoir passé l’été à travailler dans la région de Terrebonne, il a rejoint les Wolverines à la fin du mois d’août. La recrue a donc eu deux bons mois pour s’entraîner avec ses nouveaux coéquipiers avant le début de la saison. Cette dernière a démarré sur des chapeaux de roues, avec quatre victoires consécutives.

Après huit rencontres, Bordeleau est au sommet des marqueurs de son équipe avec 3 buts et 7 passes. Il est également meneur au chapitre des tirs au but avec 26. « C’est une très bonne équipe. Mes coéquipiers rendent ça facile et mes partenaires de trio sont super », raconte le jeune homme en entrevue. Mais surtout, il peut poursuivre son développement et jouer, ce qu’il n’aurait pas l’occasion de faire s’il était au Québec en ce moment. « Je suis choyé de pouvoir jouer des matchs et aller patiner quand je me lève chaque matin », réalise-t-il.

Championnat mondial junior

Il y a quelques semaines, Thomas Bordeleau a été invité au camp de sélection de l’équipe américaine en vue du traditionnel championnat mondial junior. Cette année, ce tournoi débute le 25 décembre à Edmonton, dans la bulle qu’avait formée la LNH pour les dernières séries éliminatoires. Les États-Unis affronteront la Russie en lever de rideau. « Je suis vraiment content. C’est quelque chose de spécial et en plus, j’ai plein d’amis dans l’équipe. Ce sera une belle expérience », témoigne le hockeyeur qui prend part à ce tournoi pour la première fois. Il y sera également éligible l’année prochaine.

Il a quitté le Michigan le 6 décembre et saura le 10 décembre s’il fera partie de la formation. Cela veut donc dire qu’il aura peu de temps pour faire ses preuves. S’il est sélectionné, il partira quelques jours plus tard pour se préparer en vue du tournoi.

« Je suis confiant. Je sais ce que je peux faire et ce que je peux apporter à l’équipe », lance le fier numéro 34 des Wolverines.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média