Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

14 décembre 2020

Mélanie Savage - msavage@lexismedia.ca

Bien dans certains secteurs, pas assez dans d’autres

BILAN DE LA GUIGNOLÉE

3120guignolée1

©Courtoisie

Les Terrebonniens pouvaient déposer leurs dons à l’un des douze points de chute de leur ville, comme au Comité d’aide aux Lachenois.

C’est une guignolée pour le moins « différente » qu’ont vécue cette année les organismes d’aide aux plus démunis. Le mot est revenu à plusieurs reprises au moment de tracer le bilan de cette grande collecte de denrées et d’argent, laquelle s’est malheureusement révélée moins lucrative dans certains secteurs.

Rappelons qu’en raison de la COVID-19, la collecte n’a pas pu se dérouler de porte en porte cette année. Les Moulinois étaient plutôt invités à se rendre à divers points de chute à Terrebonne les 5 et 6 décembre et à Mascouche le 6 décembre. Une formule qui permettait davantage de respecter les mesures sanitaires, mais qui demandait un effort supplémentaire aux citoyens.

Au Comité d’aide aux Lachenois, la directrice, Diane Laperrière, affirme que cette façon de procéder, quoique « différente », a permis aux gens de mieux se préparer. « Quand nos bénévoles cognent aux portes, souvent les gens ont oublié que c’était la guignolée et donnent vite ce qu’ils ont en trop dans le garde-manger, parfois même des produits périmés. Cette fois, ils étaient plus prêts, ils arrivaient avec une épicerie fraîchement faite pour la guignolée. On a même reçu beaucoup de cadeaux pour nos petits cocos! » se réjouit-elle.

Un montant d’environ 12 000 $ a été amassé, soit « sensiblement la même chose que l’an passé », rapporte Mme Laperrière. Pour ce qui est des denrées, la directrice confirme que le Comité pourra réaliser les 240 paniers de Noël demandés cette année.

Chez Galilée, qui dessert le centre de Terrebonne, « ça a super bien été, les gens ont bien répondu à l’appel et les denrées reçues sont très diversifiées », témoigne la directrice de l’organisme, Marie-Ève Plante. Les 7 265 $ récoltés les 5 et 6 décembre sont moindres que le montant amassé l’an dernier, mais ils n’incluent pas l’argent reçu avant l’événement ni les 10 000 $ versés par le ministre Pierre Fitzgibbon. « Nous pourrons faire nos 250 paniers de Noël et gâter nos gens », promet Mme Plante.

Le secteur La Plaine a été moins chanceux. Le Comité d’aide aux Plainois affirme avoir reçu l’équivalent de 25 % des denrées de l’an passé et seulement 1 000 $ et quelques sous, alors que selon <@R>La Revue du 18 décembre 2019, il avait récolté près de 2 450 $ l’an dernier. « Ça n’a pas été très, très concluant », se désole-t-on au Comité.

Au moment d’écrire ces lignes, SEDAI TSS, qui dessert Terrebonne-Ouest, ne nous avait toujours pas communiqué les résultats de sa collecte.

À Mascouche

La guignolée des paroisses de Mascouche, pour sa part, a « bien été », résume Julie Généreux, du comité de la guignolée. « Les denrées reçues sont presque égales à l’an passé, mais c’est difficile à compter, parce que c’était différent cette année, ça n’arrivait pas par palettes comme avant, mais par camions », dit-elle. Le Relais de Mascouche, responsable de la confection des paniers de Noël cette année, pourra en préparer quelque 200.

Du côté de la collecte de fonds, 14 660 $ ont été amassés, comparativement à près de 20 000 $ l'an dernier. « Nous avons eu moins de donateurs au total, mais plus de gros donateurs », précise Mme Généreux.

Il est encore temps de faire un don aux organismes d’aide alimentaire du territoire. Comme on se plaît à le rappeler, les besoins sont là toute l’année, pas seulement à Noël. La pandémie a d’ailleurs fait croître les demandes d’aide alimentaires dans la MRC Les Moulins, d’où l’importance de donner généreusement lorsque possible.

©Courtoisie

La maison derrière l'église de la paroisse Bienheureuse-Marie-Anne-Blondin était un point de chute pour Galilée.

©Courtoisie

Les gens étaient heureux de donner, a remarqué le Comité d'aide aux Lachenois.

©Courtoisie

Des bénévoles prêts à prêter main-forte au Comité d'aide aux Lachenois.

©Courtoisie

Un autre généreux quatuor de bénévoles pour le Comité d'aide aux Lachenois.

©Courtoisie

Des bénévoles acceptaient les dons pour Galilée aux Galeries Terrebonne.

©Courtoisie

Le maire Marc-André Plante et les conseillers Nathalie Bellavance, Dany St-Pierre et Brigitte Villeneuve au Comité d'aide aux Plainois.

©Courtoisie

Les bénévoles du Comité d'aide aux Plainois étaient prêts!

©Courtoisie

Une maman et son garçon sont venus faire leur don pour Galilée.

Comment envisagez-vous un éventuel développement sur le site de l’hippodrome de Lachenaie?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média