Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

16 décembre 2020

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Le transport collectif observé sous toutes ses coutures

REFONTE TARIFAIRE ET PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT

artm capture

©Archives

L’ARTM se penche actuellement à la fois sur la refonte tarifaire des services de transport collectif de la région métropolitaine que sur le Plan stratégique de développement du transport collectif.

L’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) a rendu public, le 4 décembre, le rapport rédigé par l’Institut du Nouveau Monde (INM) concernant la consultation sur le projet de refonte tarifaire des services de transport collectif de la région métropolitaine ayant eu lieu du 3 septembre au 23 octobre.

L’ARTM se félicite que près de 400 personnes aient participé à la réflexion en ligne et que 56 contributions écrites aient été reçues, que ce soit des mémoires, des avis ou des lettres. « Au total, ce sont quelque 2 200 personnes et organismes qui auront ont participé à la démarche consultative depuis 2019 », précise-t-elle. À la lumière des grands constats, l’ARTM bonifiera le projet qui sera soumis au conseil d’administration au cours des prochaines semaines. Elle s’engage également à mener une réflexion publique sur la tarification sociale en vue de revenir avec une proposition en 2021.

Cette mesure, qui serait basée sur le revenu, a été suggérée par plusieurs organismes communautaires afin de favoriser l'accessibilité au transport en commun, précise-t-on dans le rapport disponible au https://bit.ly/2JUMLlf. Selon la proposition initiale de la refonte tarifaire, les Moulinois qui ne se déplaceraient sur le territoire de la MRC que par autobus – des gens à plus faible revenu parfois – auraient à payer mensuellement 100 $ au lieu du tarif actuel de 66 $, fait qu’avaient dénoncé les maires de Terrebonne et de Mascouche, Marc-André Plante et Guillaume Tremblay, durant les consultations.

Lors d’un breffage technique abordant le Plan stratégique de développement (PSD) du transport collectif, Daniel Bergeron, directeur exécutif de la Planification des transports et mobilité à l’ARTM, a souligné que 5 % des usagers du transport collectif sur tout le territoire couvert par l’Autorité subiraient une hausse de tarif importante, comme celle évoquée plus haut, toujours selon la proposition initiale. Pour l’atténuer, il allait être proposé de l’étaler dans le temps.

Plan stratégique de développement

Le PSD du transport collectif, lequel vise une hausse de 60 % des services de même que leur amélioration, faisait jusqu’à tout récemment l’objet d’une consultation publique. Des séances d’audition de mémoires se tiendront d’ailleurs en janvier.

Localement, il est entre autres question de l’étude d’un accès direct au centre-ville de Montréal de la ligne de train de Mascouche et de l’étude de « projets structurants de transport collectif électrique » pour relier l’est (depuis Repentigny), le nord-est et le sud-ouest de Montréal au centre-ville. Il est également prévu de mettre en place des mesures préférentielles pour bus, notamment des voies de desserte, sur les autoroutes 640, 40 et 25, de même que d’électrifier les autobus d’exo.

Pour en savoir plus : https://repensonslamobilite.quebec/projects.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média