Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Opinion

Retour

16 décembre 2020

Gilles Bordonado - gbordonado@lexismedia.ca

Mérite exceptionnel

LIBRE OPINION

Gilles Bordonado

Gilles Bordonado, éditeur de La Revue

Comme je me suis permis de partager ma fierté sur un réseau social, permettez-moi de la partager cette fois dans cette chronique, puisque cette nouvelle très personnelle a eu un retentissement inattendu, plusieurs centaines de personnes y ayant réagi positivement.

Le 11 décembre au soir, ma grande fille Émilie a officiellement reçu son diplôme d’études collégiales en Arts, lettres et communications du Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne à l’occasion d’une remise des diplômes virtuelle originale. Comme certains le savent, Émilie n’était pas promise à un tel avenir à sa naissance. Certains spécialistes doutaient qu’elle puisse un jour savoir lire ou écrire. Peut-être devrions-nous, disait l’une d’elle, nous préparer à lui apprendre le langage des signes. Le diagnostic était loin d’être encourageant...

Les années de travail, de persévérance et d’efforts soutenus d’Émilie sont cependant récompensées, elle qui a décroché son DEC et qui étudie actuellement à l’UQAM au baccalauréat en communication (médias numériques).

Au cours de la soirée, le Fondation du Cégep, sur la recommandation de ses dévoués enseignants, l’a choisie comme lauréate du prix Mérite exceptionnel. La Fondation précise la mission du prix : « Remise pour la première fois, cette bourse honore et reconnaît le travail, la détermination et le courage d’un étudiant dont la vie et le parcours nous inspirent. » Son coordonnateur, Joël St-Cyr, ajoute : « Il y a des étudiants pour qui la vie est un défi au quotidien. Et pour certains, réussir à terminer leur parcours collégial est un accomplissement exceptionnel compte tenu des défis quotidiens auxquels ils doivent faire face. La Fondation a donc décidé de créer cette bourse, que nous avons remise, cette année, à Émilie, dont le parcours nous a tous impressionnés ». J’étais fort ému d’entendre ces beaux mots sur Émilie, qui vit au quotidien avec le syndrome Gilles de la Tourette, les tics, les TOC, la dysphasie et autres maux.

Émilie, sache que tu nous remplis de fierté, ta mère, ta sœur, ta famille et moi, tes amis, tes enseignants et tous les anges gardiens qui t’accompagnent sur ton parcours scolaire et de vie depuis ta naissance. Tu as repoussé et tu repousses toujours toutes les barrières qui se sont placées et qui se placent sur ton passage avec grâce et succès. Félicitations, ma grande!

J’en profite pour vous inviter à en apprendre plus sur les remises de diplômes virtuelles et les lauréats des divers prix en pages 26 et 27 du présent journal.

***

Je passe du coq à l’âne. L’opposition pourrait-elle sacrer patience au ministre Pierre Fitzgibbon? Personnellement, comme l’opposition j’en suis certain, je ne doute pas de sa probité. On fait un show pour rien. Après ça, on se demande pourquoi il n’y a pas plus de gens de valeur qui font de la politique…

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média