Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

12 janvier 2021

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

COVID-19 : les villes prennent des mesures

3421covidvilles

©Courtoisie

La pratique d’activités extérieures individuelles ou en bulle familiale, comme le patin ou le ski, demeure permise.

Terrebonne et Mascouche ont dû s’ajuster à la suite des mesures annoncées récemment par le gouvernement pour freiner la propagation de la COVID-19.

Les deux hôtels de ville demeurent ouverts, selon l’horaire habituel. On suggère toutefois de privilégier les requêtes téléphoniques ou en ligne lorsque possible. Elles sont d’ailleurs disponibles pour plusieurs services.

Les activités sportives prévues d’ici le 8 février n’auront pas lieu. Les arénas et centres aquatiques sont fermés au moins jusqu’à cette date. La pratique d’activités extérieures individuelles ou en bulle familiale, comme le patin ou le ski, demeure permise.

Les activités culturelles subissent le même sort que les activités sportives.

Notons toutefois que pour les bibliothèques, le service de prêts pour emporter reste accessible. Seuls les emprunts téléphoniques et la cueillette de ces documents sur rendez-vous sont acceptés. À Terrebonne, les étudiants, sur preuve de fréquentation d’un établissement scolaire, auront accès aux espaces de travail et aux ordinateurs des quatre bibliothèques pour étudier, selon un horaire modifié pour respecter le couvre-feu. Mascouche annoncera prochainement sa procédure pour l’accès à la bibliothèque.

Finalement, aucun changement en ce qui concerne les assemblées du conseil municipal. Comme depuis les derniers mois, les séances se tiendront à huis clos et les citoyens peuvent suivre la webdiffusion et faire parvenir leurs questions au conseil par écrit.

L’ensemble des mesures prises figurent sur les sites Internet respectifs des villes de Terrebonne et de Mascouche.

Mouvement Terrebonne en veut plus

Les trois conseillers du Mouvement Terrebonne croient que la Ville pourrait en faire davantage pour permettre à sa population de bouger et de se divertir. Un meilleur entretien des patinoires extérieures, l’aménagement de nouveaux sentiers glacés ainsi que le retour de la location de skis de fond et de raquettes par le GPAT font partie des suggestions. La formation politique croit aussi que la Ville pourrait soutenir la SODECT pour mettre en place une programmation culturelle qui pourrait par exemple permettre à des artistes locaux d’offrir des spectacles en ligne.

Mouvement Terrebonne demande aussi la tenue d’une rencontre hebdomadaire entre l’ensemble des élus, la direction générale et la sécurité civile pour discuter d’activités qui pourraient être mises de l’avant dans le respect des mesures sanitaires.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média