Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

16 janvier 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Passage gratuit sur le pont de l’A25 pour les véhicules électriques

PROJET PILOTE MAINTENU

3521peages

©Courtoisie

La proportion des passages de véhicules électriques sur le pont de l’A25 est passée d’environ 0,5 % en 2016 à près de 7 % à la fin de 2019, selon Concession A25.

Dans la foulée de la mise en œuvre du Plan pour une économie verte 2030, le gouvernement du Québec s’est engagé à maintenir, au-delà du 31 décembre 2020, la gratuité des péages des autoroutes 25 (A25) et 30 pour les propriétaires de véhicules électriques immatriculés au Québec.

Lancé en 2016, le projet pilote de gratuité des péages aux véhicules électriques devait se terminer le 31 décembre 2020. En raison du succès qu’a connu cet incitatif et afin d’accélérer le rythme de l’électrification des véhicules au Québec, la gratuité est maintenue.

Aux dires de Mathieu Lemay, député de Masson, il s’agit d’une « excellente nouvelle pour notre région qui possède le plus fort taux de véhicules électriques au Québec ». « Avec plus d’un million de passages de véhicules électriques aux péages l’an dernier (pour les deux autoroutes), on constate que la tendance est à la hausse », ajoute Lucie Lecours, députée de Les Plaines. Son homologue de Terrebonne, Pierre Fitzgibbon, rappelle que « l’électrification des transports est un des chantiers stratégiques de la relance économique au Québec ».

Le Plan pour une économie verte 2030 fixe d’ailleurs un objectif de 1,5 million de véhicules électriques en circulation sur les routes du Québec en 2030, ce qui correspond à 30 % des véhicules automobiles légers.

Des passages qui doublent annuellement

Depuis le début du projet pilote, en 2016, le nombre de passages de véhicules électriques sur le pont de l’A25 a presque doublé, passant de 141 000 en 2016 à 309 000 en 2017, pour s’établir à 569 000 en 2018 et à 986 000 en 2019. Concession A25 indique par ailleurs que 25 000 véhicules sont actuellement enregistrés au programme de gratuité de l’A25, comparativement à 2 700, en 2016. De plus, la proportion des passages de véhicules électriques, d’abord d’environ 0,5 %, est montée à près de 7 % à la fin de 2019.

Pour bénéficier de la gratuité des péages, le propriétaire d’un véhicule électrique admissible doit s’adresser à l’un ou l’autre des exploitants (Concession A25 ou Nouvelle Autoroute 30) afin de procéder à l’ouverture d’un compte client et d’obtenir le transpondeur requis. Les propriétaires d’un véhicule électrique déjà équipé d’un transpondeur n’auront pas d’autres démarches à effectuer.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média