Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

19 janvier 2021

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

Continuer de vivre, en mémoire de Jaël

3220evenementpolicier

©Courtoisie

Un an après sa mort, tous se souviennent de Jaël Cantin comme une femme qui mordait à pleines dents dans la vie et qui était toujours là, autant pour ses six enfants que pour son entourage.

Un an jour pour jour après la mort tragique de Jaël Cantin, proches et amis ont célébré la vie en participant à différents événements de commémoration à la mémoire de cette mère mascouchoise de six enfants.

La mère de Jaël, Lynda Cantin, a été surprise par le nombre « grandiose » de photos et de messages qui lui sont parvenus dans la journée du 16 janvier, que les gens se soient rendus à l’endroit aménagé par la famille pour se recueillir, qu’ils aient allumé une chandelle pour faire le tour du parc du Grand-Coteau ou qu’ils aient tout simplement profité du temps doux pour confectionner un bonhomme de neige.

C’est de cette façon que la famille souhaitait souligner cette date. « On voulait faire ressortir la joie. Pas la tristesse. On voulait que les gens bougent, marchent et restent actifs comme Jaël, qui aimait jogger et vivre pleinement », raconte Mme Cantin.

Une pensée bien résumée par le père de Jaël, dans un mot qu’il a accepté de partager : « Peu de gens vivent. La plupart ne font qu’exister. Jaël, de par sa volonté de vivre, de voyager, de partager, de semer la joie tout autour d’elle, nous aura laissé des souvenirs inoubliables. Dans ce grand voyage de la vie, elle nous aura laissé six incroyables enfants forts et aussi pleins de volonté de vivre et de célébrer […] Gardons dans nos cœurs un souvenir intarissable de cette "Super Femme". De là-haut, Jaël nous regarde et nous guide. Continuons tous de vivre avec joie, sourire et enthousiasme. »

100 personnes sur Zoom

En soirée, les gens se sont rassemblés de façon virtuelle sur Zoom pour une petite cérémonie en sa mémoire. La vidéo qui avait été présentée à ses funérailles a notamment été rediffusée. Une centaine de personnes d’un peu partout, même du Japon, se sont connectées à la réunion pour se souvenir de Jaël. L’émotion était au rendez-vous, souligne Lynda Cantin.

Pour ce qui est des enfants, Mme Cantin assure qu’ils sont bien encadrés, protégés, et que la vie doit continuer pour eux, comme pour tout le monde.

La date du début du procès devant jury de Benoît Cardinal, accusé du meurtre prémédité de Jaël, n’est toujours pas confirmée.

Que pensez-vous de la hausse importante des permis de construction?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média