Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

19 janvier 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Un projet de développement déposé à la Ville

HIPPODROME DE LACHENAIE

3521hippodrome

©Archives - La Revue

La Ville de Terrebonne confirme qu’elle a reçu une demande de projet concernant le site de l’hippodrome.

L’hippodrome de Lachenaie ne verra plus de chevaux parcourir sa piste d’un quart de mile. Après 55 ans d’histoire, le club de la Piste de course Lachenaie a en effet annoncé le déménagement de ses activités le 12 janvier. Pendant ce temps, des propriétaires du secteur se questionnent sur l’avenir du site. Un promoteur en aurait approché bon nombre depuis que la Ville de Terrebonne a adopté, en mai dernier, un plan d’aménagement d’ensemble (PAE) comprenant entre autres ce secteur de 64 500 m2.

Plusieurs questions portaient sur le sujet lors de la séance du conseil municipal du 18 janvier. « Suis-je obligé de vendre ou pourrai-je moi-même me construire? » « Puis-je être expropriée par la Ville si je refuse de vendre? » « Mes taxes augmenteront-elles? » « Advenant l’approbation d’un projet, qu’arrive-t-il si je refuse de vendre? » Toutes des interrogations soulevées par des propriétaires de la rue Sarrazin. Le maire Marc-André Plante a tenté de calmer le jeu en affirmant que ce n’est pas demain la veille qu’on verra une « pépine » sur le site. « C’est prématuré de sauter aux conclusions, a-t-il mentionné. Beaucoup d’étapes devront être franchies [avant l’approbation d’un projet] et la population sera informée par le biais d’avis publics. »

Des propriétaires ont reçu des offres

La Ville de Terrebonne confirme qu’aucune demande n’a franchi l’étape de l’approbation par le conseil municipal, mais qu’un projet a bel et bien été déposé à la Ville. En réponse aux citoyens, le premier magistrat a soutenu que peu importe le projet, celui-ci devra correspondre au PAE pour obtenir l’aval du conseil municipal. « La Ville n’a pas l’intention d’exproprier des propriétaires, a-t-il par ailleurs assuré. [Un promoteur] peut toutefois négocier de gré à gré avec des propriétaires. »

Et il semblerait que c’est ce qui est en train de se passer. Le site de l’hippodrome compte une trentaine de propriétaires distincts, formant l’Association des propriétaires de la piste de course de Lachenaie. Selon diverses sources, une majorité d’entre eux auraient accepté ou auraient l’intention d’accepter une offre de la part d’un promoteur. Quelques propriétaires ne seraient toutefois pas enclins à faire de même. Aucune vente officielle n’aurait cependant été réalisée.

Taxes foncières et charges

Quant à l’enjeu des taxes foncières, bien qu’il soit trop tôt pour juger des impacts potentiels d’un futur développement, M. Plante accorde que le déploiement d’un projet dans un quartier « peut générer une hausse des valeurs foncières », mais des bénéfices découlent aussi de la valeur à la hausse d’une propriété, a-t-il nuancé.

Enfin, le maire a rappelé que les charges provenant de la création d’un quartier « sont toujours envoyées vers le promoteur » et non pas vers les actuels résidents. En ce sens, la Ville, par l’entremise du PAE, oblige la création d’un lien direct reliant le boulevard Grande-Allée et le futur quartier qui pourrait voir le jour.

Notons enfin que Terrebonne a modifié un règlement lundi soir autorisant les usages Habitation de classe A (unifamiliale) et Hébergement de classe F (centre d’accueil) dans le PAE touchant l’hippodrome.

Croyez-vous que la grève des enseignants, le 14 avril au matin, fera bouger les choses?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

21 janvier 2021

Marc Gauthier

Bonjour. Une petite, mais importante, précision à votre article devrait être prise en compte. Le locataire de la piste à quitté le site de l'hippodrome du à une mésentente concernant le bail et le CA des propriétaires. Ce dernier imposait des conditions déraisonnables. Par contre il demeure encore de l'activité sur la piste de course. Le tiers des chevaux sont toujours sur place réparti dans différentes écuries. Merci

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média