Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

20 janvier 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Les élus de la couronne nord réclament le REM d’est en ouest

TRANSPORT COLLECTIF

3521memoire

©Archives, Pénélope Clermont - La Revue

La TPÉCN fait une proposition phare : la mise en place d’une nouvelle ligne du Réseau express métropolitain (REM) dans l’axe est-ouest de l’autoroute 640.

La Table des préfets et des élus de la couronne nord (TPÉCN) considère la proposition de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) « bonne, mais incomplète », pour reprendre les propos du maire de Terrebonne et co-porte-parole de la TPÉCN, Marc-André Plante.

Deux jours avant le dépôt officiel de son mémoire relativement au Plan stratégique de développement du transport collectif de l’ARTM, la TPÉCN, représentant les 20 municipalités et 5 MRC de la couronne nord de Montréal, a tenu une conférence de presse pour dévoiler sa réponse. « C’est comme s’il manquait un chapitre! s’exclame M. Plante. Le document de l’ARTM doit absolument accorder plus de moyens et d’attention à la couronne nord. À ce stade-ci, il reflète une vision caduque du développement de notre territoire. »

À cet effet, la mairesse de Boisbriand et co-porte-parole de la TPÉCN, Marlene Cordato, souligne à quel point « il est difficile d’avoir un discours convaincant » incitant les gens à abandonner leur automobile quand les solutions proposées ne suivent pas. « Notre région vit une forte croissance démographique, économique et en matière de création d’emplois, la plus forte de toute la grande région métropolitaine depuis plusieurs années. Malheureusement, le faible niveau d’amplitude et de fréquence des services d’autobus et le manque d’équipements structurants sont autant de freins à l’essor de la couronne nord et de la région métropolitaine tout entière. Nous voulons donc que le document de l’ARTM soit révisé afin d’inclure la couronne nord dans sa vision », précise l’élue, qui considère également que la région a été « délaissée » en matière de transport en commun au cours de 15 dernières années, alors que la population et les déplacements intrarégionaux ont augmenté de plus de 43 %, selon la TPÉCN. Cette dernière réclame donc un rattrapage conséquent de l’investissement dans les infrastructures de transport collectif sur le territoire.

L’A640 : l’épine dorsale de la couronne nord

En plus de formuler dans son mémoire des propositions ciblées pour chacune des MRC de la couronne nord, la TPÉCN fait une proposition phare : la mise en place d’une nouvelle ligne du Réseau express métropolitain (REM) dans l’axe est-ouest de l’autoroute 640, « répondant à des standards élevés de rapidité, de ponctualité, de confort, de sécurité, d’amplitude et d’interconnectivité » sur l’ensemble de son territoire.

En se basant entre autres sur le fait que la majorité des déplacements à l’heure de pointe sur la couronne nord sont internes – 66 % en 2018, rapporte la TPÉCN –, les élus sont d’avis que l’axe de l’autoroute 640 devrait constituer l’assise du réseau structurant de transport collectif de la couronne nord et en relier les principaux pôles de développement, tout en assurant l’intégration aux réseaux menant à Laval et à Montréal. « Un équipement de transport collectif structurant traversant la couronne nord d’est en ouest donnera l’occasion aux citoyens de mieux se déplacer à l’intérieur de notre secteur et soutiendra son essor. Il sera enfin possible de relier Oka à Terrebonne en transport en commun sans passer par Laval ou Montréal », insiste M. Plante.

« C’est fini le temps où l’on dormait dans la couronne nord et l’on travaillait au centre-ville de Montréal », renchérit Mme Cordato, qui souhaite voir la logique dominant l’offre de transport être plus axée sur la liaison entre les villes et les MRC.

Recommandations locales

Dans son mémoire, la TPÉCN y va de diverses recommandations, dont certaines touchent la MRC Les Moulins. Outre le prolongement de l’autoroute 19 munie de voies réservées pour les autobus et le covoiturage, on note l’aménagement d’un stationnement incitatif dans le secteur Urbanova en lien avec l’aménagement de l’échangeur Urbanova sur l’autoroute 640; l’élargissement des ponts Mathieu et Lepage à Terrebonne pour permettre la construction de voies réservées pour les autobus et le covoiturage sur l’autoroute 25, entre l’autoroute 640 et l’île Saint-Jean; la mise en place d’un service d’express métropolitain par autobus desservant le terminus de la gare de

Mascouche et celui du centre-ville de Terrebonne, et se rabattant à la future station de métro à Anjou; l’élargissement du pont Charles-de Gaulle pour permettre la construction de voies réservées pour autobus sur l’autoroute 40; la bonification de l’offre de services sur le réseau du Train de l’Est par l’implantation d’un mode compatible avec le REM; l’élargissement de la route 337 entre les rues Rodrigue et Guillemette; la revalorisation de la gare Lachenaie comme point de rabattement des services d’autobus du sud de Lanaudière; et l’engagement du gouvernement à limiter les contributions financières des villes touchées négativement (rupture de charge de la clientèle de Montréal) par la mise en place du REM.

Les documents présentés par la TPÉCN sont disponibles au bit.ly/TPECN.

Avez-vous inscrit le Marché Desjardins Moulinois à votre agenda?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média