Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

21 janvier 2021

Patrimoine : engagements fermes du Mouvement Terrebonne

3521patrimoineMT

©Courtoisie

Michel Corbeil, Claudia Abaunza et André Fontaine, candidats du Mouvement Terrebonne, qui veut agir en matière de protection du patrimoine.

Jugeant qu’il y a « urgence d’agir » en matière de conservation du patrimoine et alors que ce sujet revient abondamment dans l’actualité, surtout dans les dernières années, le Mouvement Terrebonne s’engage à entreprendre rapidement des actions concrètes si le parti est porté au pouvoir en 2021.

Dans la première année d’un éventuel mandat, le Mouvement Terrebonne promet de « citer les bâtiments patrimoniaux les plus vulnérables, de créer un conseil local du patrimoine indépendant du comité consultatif d’urbanisme et d’adopter une politique et un plan d’action ambitieux », a fait savoir le parti dans un communiqué de presse.

« Il faut éviter de répéter les erreurs du passé. La Moody, la Globe Shoe, la Bergeronne et la maison Lacasse sont quatre exemples de bâtiments à valeur patrimoniale dont l’entretien a été négligé depuis plusieurs années. La règlementation actuelle n’est pas suffisante et à tout moment, ils pourraient être détruits par un incendie ou causer un incident malheureux par manque de mesures de sécurité », résume le candidat et conseiller du Vieux-Terrebonne, André Fontaine.

La candidate Claudia Abaunza, qui voit « l’encadrement de notre patrimoine comme une responsabilité collective », entend d’ailleurs agir rapidement dans le dossier de la Bergeronne, située dans son district (Grand Ruisseau).

« Outil supplémentaire »

« Nous croyons qu’il faut faire attention de ne pas perdre ces joyaux de notre paysage et que nous devrions mettre notre histoire davantage en valeur », ajoute Michel Corbeil, candidat du district Charles-Aubert.

Un conseil local du patrimoine représenterait « un outil supplémentaire pour orienter le conseil municipal dans le cadre de dossiers sensibles et parfaire les balises générales en matière de protection et de conservation du patrimoine, autant à Lachenaie, à Saint-Louis-de-Terrebonne qu’à La Plaine », conclut M. Corbeil. (JMG)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média