Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communautaire

Retour

28 janvier 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Un anniversaire bien spécial pour Jacques Normandeau

3621jacques1

©Pénélope Clermont - La Revue

Atteint de trisomie 21, Jacques Normandeau déjoue les pronostics, lui qui a fêté son 65e anniversaire de naissance le 11 janvier.

Certains anniversaires sont plus significatifs que d’autres. Celui de Jacques Normandeau mérite à cet effet d’être souligné. Atteint de trisomie 21, le Terrebonnien déjoue les pronostics, lui qui a fêté son 65e anniversaire de naissance le 11 janvier.

Difficile de connaître le nombre de personnes atteintes de trisomie 21 qui sont parvenues à franchir le cap des 65 ans, mais chose certaine, elles sont peu nombreuses. Selon un guide publié par la Société canadienne de la trisomie 21, l’espérance de vie d’une personne vivant avec le syndrome de Down est de 58 ans. Une donnée que tend à confirmer Josée Normandeau, la nièce de Jacques, qui accueille des personnes trisomiques chez elle depuis 2003. « Ils commencent tous à avoir des problèmes de santé entre 55 et 58 ans, et ça ne va pas bien loin après », commente celle qui héberge son oncle depuis près de 4 ans.

Au-delà de sa condition de santé, c’est surtout la personnalité de Jacques que Josée souhaite mettre de l’avant, le décrivant comme une véritable « vedette ». « Il a toujours aimé faire des spectacles, dont Elvis. C’est aussi un grand leader! » dévoile avec le sourire la dame qui a grandi à ses côtés, puisque sa mère l’a eu sous son aile durant plusieurs années.  

« Tout le monde l’aime »

Jacques utilise particulièrement ses qualités de leader et de showman aux Amis de Lamater, un organisme dont il est client depuis 2016 et où il agit également comme bénévole. « Avant que nous fermions en mars, il venait tous les jours. Il est comme notre doorman. Il fait l’accueil et un discours avant de manger, et il y tient! » confie en riant Marie-Julie Larivière, intervenante sociale et adjointe de l’organisme. « Il aide tout le monde et ramasse la vaisselle. Il s’est même trouvé des employés! Il est super poli; tout le monde l’aime », ajoute celle qui le considère comme un ami. Elle l’a d’ailleurs invité à son mariage, où il a fait un discours. « J’ai vécu une séparation très difficile au moment où il est entré dans ma vie et il m’a vraiment aidée à m’en sortir par son sourire et sa personnalité, poursuit-elle. Il est sensible aux gens autour de lui et ne voit pas sa différence. Je trouve ça génial! »

L’homme qu’on appelle « Jacqueau » aux Amis de Lamater n’a peut-être pas fêté son anniversaire en compagnie de ses amis, mais il a au moins pu savourer un gâteau aux carottes, son préféré, avec sa petite amie, Nathalie Beauchamp, une autre résidente de Josée avec qui il passe une grande partie de son temps.

Bonne fête, Jacques!

3621jacques2

©Pénélope Clermont - La Revue

Jacques Normandeau et sa nièce Josée, chez qui il réside depuis environ 4 ans. Auparavant, il habitait chez la mère de celle-ci, où il a vécu une grande partie de sa vie.

Que pensez-vous de la hausse importante des permis de construction?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média