Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

02 février 2021

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

Certains assouplissements et un retour au code de couleur

3721covid

Les commerces non essentiels devraient rouvrir partout en province à compter du 9 février.

Une réouverture des commerces non essentiels partout au Québec, ainsi qu’un retour au code de couleur qui permettra des assouplissements en dehors des zones rouges, comme l’ouverture des salles à manger et un couvre-feu à compter de 21 h 30 : voilà les principales mesures que devait annoncer le premier ministre François Legault mardi en fin après-midi, après la tombée de notre édition papier.

La grande région de Montréal, dont Terrebonne et Mascouche, ainsi qu’une bonne partie de la province devraient toutefois demeurer en zone rouge, selon ce que rapportaient divers médias au moment de mettre sous presse. D’après le scénario avancé, tous les commerces ayant pignon sur rue, même s’ils n’offrent pas de services ou de produits essentiels, pourront rouvrir leurs portes à compter du 9 février. Cependant, ceux habituellement ouverts passé 20 h auront à fermer plus tôt, puisque l’heure du début du couvre-feu devrait demeurer inchangée en zone rouge. Le gouvernement permettrait aussi la réouverture des centres commerciaux, à condition que des mesures de surveillance soient prises pour éviter les attroupements.

En zone orange, l’heure d’entrée en vigueur du couvre-feu serait repoussée à 21 h 30. De plus, les salles à manger des restaurants pourraient recommencer à accueillir des clients, mais seuls les membres d’une cellule familiale pourront s’asseoir à une même table.

Le premier ministre tiendrait mordicus à ce que les résidents des zones rouges ne se rendent pas dans une région en zone orange pour contourner les règles.

En ce qui concerne les activités extérieures, leur pratique entre personnes provenant de deux adresses serait autorisée dans toutes les zones, pourvu que les deux mètres de distance soient respectés.

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a confirmé mardi que la semaine de relâche aura lieu. D’autres détails seront connus dans les heures ou les jours à venir.

Sur la bonne voie

Encore une fois cette semaine, on enregistre une baisse marquée du nombre de cas actifs de COVID-19 dans la MRC Les Moulins. Ils sont passés de 404 dans le bilan quotidien du 26 janvier à 324 dans celui du 2 février. Dans Lanaudière, ce nombre est passé de 945 à 818 pour la même période. On dénombre quelques hospitalisations de moins, tandis que le nombre décès a malheureusement crû de 12 en une semaine.

Dans les résidences pour personnes âgées, on compte trois cas actifs, dont deux signalés dans les 24 dernières heures à la Villa Victoire de l’âge, à Terrebonne, ainsi qu’un cas actif au Domaine de Lanaudière, à Mascouche. Plus aucun CHSLD de la région n’est touché par une éclosion à l’heure actuelle.

En ce qui a trait à la vaccination, le Centre intégré de Santé et de Services sociaux de Lanaudière a fait savoir, le 1er février, que 11 130 doses avaient été administrées dans la région, soit 6 827 aux travailleurs de la santé, 3 011 à des résidents de CHSLD, 134 à des proches aidants ainsi que 1 158 à d’autres personnes ciblées.

Que pensez-vous de la hausse importante des permis de construction?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média