Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

03 février 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Appel d’offres pour une nouvelle voie réservée sur l’autoroute 25

Voie réservée

©Pénélope Clermont

Une voie réservée sera aménagée sur l’autoroute 440, en direction est, entre Pie-IX et l’autoroute 25, ainsi que sur l’autoroute 25, en direction nord, entre l’autoroute 440 et l’île Saint-Jean, à Laval et à Terrebonne.

Le gouvernement du Québec a lancé, le 3 février, l’appel d’offres pour l’aménagement d’une voie réservée sur les autoroutes 440 et 25, entre Laval et Terrebonne.

Il s’agit d’aménager une voie réservée sur l’autoroute 440, en direction est, entre la station terminale du service rapide par bus (SRB) Pie-IX (route 125) et l’autoroute 25, ainsi que sur l’autoroute 25, en direction nord, entre l’autoroute 440 et l’île Saint-Jean, à Laval et à Terrebonne.

L’appel d’offres vise l’octroi d’un contrat de services professionnels pour la préparation d’une étude d’opportunité, d’une étude hydraulique, des documents pour l’obtention des autorisations environnementales, des avant-projets, des plans et devis et la fourniture de services d’accompagnement.

Différentes étapes devront être complétées avant la mise en place de la nouvelle voie réservée : l’étude d’opportunité; la réalisation des relevés d’arpentage, des études pédologiques (caractérisation des sols) et des études géotechniques et hydrauliques; la préparation des avant-projets ainsi que des plans et devis; l’obtention des autorisations environnementales; les acquisitions immobilières; le déplacement des services publics; et le lancement de l’appel d’offres pour la réalisation des travaux.

Voie réservée versus accotement

Par cette démarche, le gouvernement souhaite entre autres bonifier le réseau de voies réservées existant et en améliorer la sécurité. Les covoitureurs comme les autobus peuvent en effet déjà emprunter une voie réservée (l’accotement) sur l’autoroute 25 en direction nord, en heure de pointe, mais en dehors des heures déterminées, l’accotement retrouve sa fonction de voie d’urgence permettant l’arrêt d’un véhicule en panne ou des manœuvres d’évitement. Considérant la géométrie de l’autoroute 25, cette fonction temporaire ne peut s’étendre sur la section de l’autoroute 440 ni être prolongée jusqu’à la station terminale du SRB Pie-IX, précise le ministère des Transports du Québec. 

Quant à la voie réservée à venir, elle pourrait être en service en tout temps ou selon des plages horaires prédéfinies. Dans le dernier cas, elle retrouverait sa fonction de voie de circulation normale en dehors des plages horaires ciblées. La future voie d’accotement retrouverait pour sa part sa fonction de voie d’urgence en tout temps.

D’autres voies réservées à l’étude

Le projet annoncé le 3 février complète par ailleurs le Réseau métropolitain de voies réservées (RMVR) sur lequel travaille le Ministère en collaboration avec l’ARTM. On évalue donc toujours la mise en place de voies réservées sur l’autoroute 25 jusqu’à l’autoroute 640, de même que sur toute la longueur de l’autoroute 640, entre Saint-Joseph-du-Lac et Charlemagne.

Que pensez-vous de la hausse importante des permis de construction?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média