Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

11 février 2021

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

La réalité virtuelle au profit du cognitif des athlètes

CENTRE DE DÉVELOPPEMENT PAC

3821centrepac1

©Courtoisie

Situé à Mascouche, le Centre PAC utilise la technologie virtuelle pour améliorer l’aspect cognitif des athlètes, principalement des joueurs de hockey pour l’instant.

Dans plusieurs sports, dont le hockey, une des parties du corps qui travaillent le plus, mais qu’on oublie trop souvent, est le cerveau. Grâce à la technologie de la réalité virtuelle, le Centre PAC, à Mascouche, offre la possibilité d’améliorer tout l’aspect cognitif du développement sportif, dont la lecture de jeu et la prise de décision.

« Tu mets le casque de réalité virtuelle et instantanément, tu es au Madison Square Garden », affirme d’emblée Eric Tobón, l’un des trois fondateurs du centre ouvert depuis juillet. L’utilisateur est debout sur une glace synthétique, avec un bâton muni d’un capteur, et le logiciel Sense Arena, qui communique avec le casque, permet de voir la rondelle, les autres joueurs et tout le reste. Un autre casque permet quant à lui d’agir comme gardien de but, sur une autre portion de glace synthétique, avec des capteurs installés sur la mitaine et sur le bloqueur.

Ensuite, il suffit de choisir parmi une panoplie d’exercices selon le niveau de l’utilisateur, soit de U-12 jusqu’à pro. Malgré l’aspect ludique, Eric Tobón précise : « Ce n’est pas un jeu d’arcade. C’est pour un entraînement très sérieux. Tous ceux qui l’ont testé disent que ça a changé leur jeu. Ils ont l’impression que la vitesse des matchs a ralenti. Les joueurs nous le disent, les entraîneurs nous le disent et les parents nous le disent. » Le logiciel est d’ailleurs déjà utilisé par certaines équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Le casque de réalité virtuelle et le logiciel utilisés par le Centre PAC permettent au joueur de voir la même chose que s’il était sur une réelle glace et de se pratiquer à travers une panoplie d’exercices pour améliorer sa lecture de jeu.

Le casque de réalité virtuelle et le logiciel utilisés par le Centre PAC permettent au joueur de voir la même chose que s’il était sur une réelle glace et de se pratiquer à travers une panoplie d’exercices pour améliorer sa lecture de jeu.

Des joueurs du Phoenix du Collège Esther-Blondin, du Collège Saint-Jean-Vianney et d’équipes de différents niveaux ont l’occasion de tester la technologie à Mascouche. Jusqu’à maintenant, on retrouve une soixantaine de profils dans le système du Centre PAC, qui n’a pas encore rouvert ses portes officiellement depuis Noël, en raison de la pandémie de COVID-19. Parmi les profils, on retrouve celui de la talentueuse gardienne de but Ève Gascon. La Terrebonnienne agit d’ailleurs comme ambassadrice du centre.

Personnalisé

Tout athlète qui veut s’entraîner au Centre PAC (dont les lettres signifient « performance », « athlétique », « cognitif ») doit d’abord être évalué. « C’est une évaluation basée sur certains exercices. À la fin, on voit les forces et faiblesses du joueur, puis le système génère automatiquement un plan d’entraînement personnalisé en fonction du diagnostic et de ce qu’il doit améliorer », explique M. Tobón.

Plusieurs forfaits sont ensuite proposés, dont un de 10 séances de 30 minutes pour un prix revenant environ à 1 $ la minute. D’autres forfaits offrant un plus large éventail de services sont aussi disponibles, puisque le Centre PAC n’est pas que basé sur cette technologie de réalité virtuelle. Aménagé à même les locaux du centre d’entraînement fonctionnel Mon Gym Fitness, sur l’avenue de la Gare, le Centre PAC met à la disposition des hockeyeurs les services et les installations du gym pour tout l’entraînement qui se passe à l’extérieur de la glace : de la préparation mentale au plan de nutrition, en passant par l’entraînement physique.

Le Centre PAC a déjà entamé des discussions avec d’autres organisations sportives et scolaires intriguées par cette technologie de développement cognitif non seulement qui peut servir à d’autres sports que le hockey, mais qui pourrait aussi être utilisée dans une autre optique que sportive, suggère M. Tobón. Il ne peut toutefois pas en dire plus pour l’instant. C’est donc à suivre!

Plus de détails sont disponibles au www.centrepac.com.

Le casque de réalité virtuelle et le logiciel utilisés par le Centre PAC permettent au joueur de voir la même chose que s’il était sur une réelle glace et de se pratiquer à travers une panoplie d’exercices pour améliorer sa lecture de jeu.

Le casque de réalité virtuelle et le logiciel utilisés par le Centre PAC permettent au joueur de voir la même chose que s’il était sur une réelle glace et de se pratiquer à travers une panoplie d’exercices pour améliorer sa lecture de jeu.

3821centrepac2

©Courtoisie

Les gardiens de but peuvent aussi améliorer leur lecture de jeu et leur prise de décision grâce à cette technologie.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média