Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

27 février 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Retour de DesRoches, arrivée de Desjardins

CANDIDATS POUR LE PCC

4121conservateurs1

©Courtoisie

Gisèle DesRoches sera candidate dans Montcalm pour une troisième élection fédérale lorsque celle-ci sera déclenchée.

Le Parti conservateur du Canada (PCC) n’a pas attendu le lancement d’une campagne électorale pour présenter de futurs candidats locaux. Comme l’a annoncé Richard Martel, lieutenant politique du PCC pour le Québec, Gisèle DesRoches et Frédérick Desjardins porteront les couleurs des conservateurs dans les circonscriptions de Montcalm et de Terrebonne lors du prochain scrutin fédéral.

« Quand des candidats sont motivés et qu’ils veulent tout de suite embarquer sur le terrain, c’est extraordinaire! » a lancé M. Martel pour expliquer le dévoilement précoce des candidats. « Avec un gouvernement minoritaire, il faut être prêt en tout temps », a-t-il ajouté.

Gisèle DesRoches en sera à une troisième campagne électorale dans Montcalm et se dit heureuse de pouvoir « entrer à nouveau en relation avec [les citoyens] et, surtout, de travailler à devenir leur députée au sein d’un parti qui formera le prochain gouvernement au pouvoir », espère-t-elle.

La candidate dénonce « l’inaction » et le « travail bâclé » du gouvernement actuel, notamment en ce qui a trait à la vaccination liée à la COVID-19, qui influent, selon elle, sur notre économie et sur la santé de la population, et qui ont de profonds impacts sur le tissu social. « Les Canadiens et les Canadiennes ont besoin d'un gouvernement qui saura remettre de l’ordre dans le chaos libéral et qui permettra à ceux qui ont le plus souffert d’enfin reprendre un train de vie normal, en harmonie et en sécurité », affirme-t-elle.

Localement, elle entend travailler à trouver des solutions pour des enjeux observés dans Montcalm, dont les « besoins criants » d’infrastructures routières et les problèmes d’approvisionnement en eau des municipalités comme Saint-Roch-de-l’Achigan et Saint-Lin–Laurentides. Elle mentionne enfin l’importance de se pencher sur l’exploitation agricole afin d’assurer sa protection et de bien encadrer les lois « qui permettent d’en vivre décemment ».

Nouveau venu à Terrebonne

4121conservateurs2

©Courtoisie

Après s’être impliqué dans les coulisses de la politique dans les dernières années, Frédérick Desjardins tentera sa chance comme candidat dans Terrebonne.

Frédérick Desjardins se présente pour une première fois comme candidat, mais il s’implique en politique depuis plusieurs années. Éducateur spécialisé à l’Institut Philippe-Pinel depuis 1996, le Terrebonnien a d’emblée vanté les qualités du chef du PCC, Erin O'Toole, notant que ce dernier comptait protéger la langue française et laisser le Québec gérer ses « affaires internes », en appuyant entre autres un rapport d’impôt unique et en ne contestant pas la loi 21. « Le véritable parti qui aidera le Québec, c’est le Parti conservateur du Canada, un parti à la table des décisions », a-t-il soulevé.

« Frédérick est une candidature au parcours impressionnant et nous sommes très fiers de l’avoir dans notre équipe. À la prochaine élection, nous voulons offrir une alternative déterminée et crédible aux Québécois et aux citoyens de Terrebonne qui veulent un meilleur gouvernement », a pour sa part conclu le lieutenant politique.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média