Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communautaire

Retour

01 mars 2021

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

Miss Québec veut devenir Miss Canada

4121misscanada

©Courtoisie

La Terrebonnienne Mélyka Raby, sacrée Miss Québec 2019, est sur les rangs pour devenir Miss Canada en juin.

Mélyka Raby, couronnée Miss Québec 2019 lors de ce concours de personnalité, veut maintenant devenir Miss Canada. La finale qui devait se tenir en mars a été repoussée à juin, ce qui laisse davantage de temps à la femme de 22 ans pour transmettre les messages qu’elle veut faire passer et continuer à travailler sur sa beauté intérieure, la seule beauté évaluée lors de ce concours.

La Terrebonnienne voit dans sa participation l’opportunité d’avoir une plus grande tribune pour s’exprimer. « Je suis une fervente défenseure des droits des animaux, souligne la propriétaire de deux petits chats. Je veux sensibiliser les gens au sujet de la cruauté animale, dont nous n’entendons pas assez parler », juge l’étudiante en histoire.

Depuis presque un an, elle utilise les réseaux sociaux pour éduquer les gens à ce sujet, en plus de donner de son temps comme bénévole dans des refuges.

« Ceux qui ont de gros chiens souvent dehors, par exemple, ne réalisent pas toujours que de les laisser à l’extérieur lors d’une tempête de neige peut être considéré comme de la cruauté animale. Je souhaite sensibiliser les gens à ce genre de choses », illustre-t-elle.

« Un sisterhood »

Celle qui en était à sa deuxième participation à Miss Québec lors de son couronnement sait un peu à quoi s’attendre lorsqu’elle se retrouvera en compagnie des 30 autres finalistes de 18 à 30 ans de sa catégorie à Brossard, du 24 au 28 juin, pour la tenue du concours. Le gala final se tiendra à la salle de spectacle l’Étoile, au Quartier Dix30. Il y aura aussi les 15 finalistes du concours Miss Teen Canada, pour les adolescentes de 14 à 17 ans, qui se tient simultanément.

Une foule d’activités auront lieu pendant ces cinq jours pour permettre aux juges d’évaluer la personnalité des finalistes. Mélyka misera sur ses forces, dont son grand cœur, son désir constant d’aider tout le monde, ainsi que son ambition et sa détermination. D’ici juin, elle tentera d’améliorer sa patience et de ne pas se laisser influencer par les opinions des autres.

Toutefois, à la fin, elle sait qu’elle en sortira gagnante, même si elle ne descend pas de scène décorée du ruban de Miss Canada. « Nous formons vraiment un sisterhood. Toutes les filles veulent voir les autres gagner. La plupart sont là pour se soutenir les unes et les autres et non pas voler la vedette, souligne Mélyka Raby. Ce sont des amitiés qui restent pour la vie après ces concours », ajoute la jeune femme.

Il est possible de connaître la liste des finalistes et de voter pour elles au www.misscanada.org.

Êtes-vous porté(e) à ramasser les masques jetés au sol?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média