Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

03 mars 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Plus de 1 M$ pour la culture moulinoise

4121culture

©archives

Les sommes serviront entre autres à mettre sur pied à Terrebonne plus d’activités de médiation culturelle, favorisant l’interaction entre les participants et les artistes.

La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a distribué 22 M$ pour la signature de 184 ententes de développement culturel d'une durée de 3 ans avec autant de municipalités ou MRC. Les villes de Terrebonne et de Mascouche ont chacune vu leur entente respective être renouvelée à hauteur de 403 436 $ et de 120 000 $.

Ces ententes conclues en nombre record, a précisé la ministre lors d’un point de presse le 1er mars, sont appariées par les municipalités et les MRC. C’est donc dire que les villes s’engagent à verser l’équivalent de la somme déboursée par Québec. À Terrebonne, l’entente implique donc un investissement de 806 872 $, alors qu’à Mascouche, on parle de 240 000 $.

Visant la mise en place de « projets structurants et innovants », les ententes s’adaptent aux besoins cernés par les villes et les MRC et font en sorte que les citoyens aient accès à des œuvres et à des activités culturelles en phase avec leur réalité. « En misant sur de tels partenariats avec les municipalités et les MRC, notre gouvernement maintient le cap sur son objectif de rendre accessible à tous les Québécois cette culture qui nous distingue et qui nous rend si fiers! » a ajouté Mme Roy.

Terrebonne et Mascouche se réjouissent des investissements qui « permettront de soutenir et de valoriser les initiatives artistiques locales et d'utiliser la culture comme moteur de développement social, économique et touristique », a commenté le maire de Terrebonne, Marc-André Plante, tandis que son homologue de Mascouche, Guillaume Tremblay, a noté que la participation financière de Québec « contribuera certainement à bonifier l’offre culturelle à Mascouche, et à faciliter son adaptation dans le contexte de la pandémie ».

Bonification d’activités à venir

Plus concrètement, à Mascouche les sommes serviront à réaliser des projets compris dans son récent Plan d’action culturel, dont des expositions culturelles en plein air, un événement culturel et sportif pour les adolescents, l’intégration d’œuvres d’art public, la documentation du passage des Premières Nations sur le territoire mascouchois, de même que la bonification des activités et des services à la bibliothèque.

Du côté de Terrebonne, aucun projet précis n’a été ciblé, mais on mentionne des activités de médiation culturelle qui favoriseront les interactions entre les participants et les artistes. On a aussi souligné la bonification de la programmation du 350e anniversaire de la ville, de même que la politique culturelle.

À cet effet, le conseiller du Mouvement Terrebonne dans le Vieux-Terrebonne, André Fontaine, aurait aimé en savoir plus sur les activités auxquelles serviront ces sommes. « Je souhaiterais que le conseil soit mis au courant de ce qui va arriver avec ce financement culturel », a-t-il confié en marge de la conférence de presse concernant Terrebonne, appréhendant que les sommes « passent dans des budgets déjà engagés sans innover dans quoi que ce soit ».

Croyez-vous que la grève des enseignants, le 14 avril au matin, fera bouger les choses?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média