Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

04 mars 2021

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

« Une escouade économique », propose le Mouvement Terrebonne

RELANCE POSTPANDÉMIE

4121relance

©François-Oliver Lauzière

Claudia Abaunza, André Fontaine, Ève Duhamel et Robert Auger, aux abords du chemin Gascon, proposent plusieurs initiatives en vue de la relance économique postpandémie.

Décaisser l’argent reçu de Québec, aller vers les entreprises au lieu d’attendre qu’elles cognent à la porte et actualiser le portrait économique pour que Terrebonne soit prête à soutenir la relance : le Mouvement Terrebonne demande à la Ville et à la MRC Les Moulins d’agir davantage comme « facilitateurs pour aider les entreprises à traverser la pandémie et à rebondir le plus vite possible ». 

D’entrée de jeu, le Mouvement Terrebonne croit qu’il y a une certaine lenteur dans le décaissement des sommes rendues disponibles pour les municipalités par le gouvernement du Québec afin d’atténuer les impacts de la pandémie de COVID-19.

« J’espère que le maire corrigera le tir rapidement. C’est le temps d’offrir de la flexibilité et du soutien à nos petites et moyennes entreprises (PME) qui ont un besoin urgent de cette aide financière », affirme le conseiller et candidat André Fontaine.

De plus, la formation politique demande un soutien plus serré auprès des PME « qui ont rarement l’expertise ou le temps de remplir les nombreux formulaires exigés pour avoir accès aux aides financières d’urgence ». Le Mouvement Terrebonne propose donc la création d’une escouade économique, à l’image de celle qui existerait déjà dans certaines villes. « Des fonctionnaires appellent les commerçants pour leur offrir de les aider avec la paperasse à remplir, afin qu’ils puissent obtenir plus facilement le maximum d’aide à laquelle ils ont droit », explique dans un communiqué de presse le candidat du district 13, Robert Auger, lui-même entrepreneur.

Un portrait actualisé

Le Mouvement Terrebonne réclame aussi que les données sur le portrait de la situation économique soient mises à jour et rendues publiques par la MRC Les Moulins, ce qui permettrait à un futur conseil municipal d’agir « dès le lendemain de l’élection » municipale de novembre prochain, juge le parti.

« C’est ce qui nous permettra de soutenir la création d’emplois et le développement de nos entreprises. La pandémie changera durablement la façon de commercer, en plus d’accentuer les besoins changeants en main-d’œuvre et d’accélérer le virage vers le télétravail ou des espaces de coworking. Les villes qui s’adapteront et qui seront aidantes pour nos entreprises seront celles qui sortiront gagnantes de cette reprise économique », croit Claudia Abaunza, candidate dans le district 5 et spécialiste en ressources humaines.

Le Mouvement Terrebonne conclut en affirmant son intention de « faire de l’économie un enjeu important de la prochaine campagne électorale ».

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média