Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

04 mars 2021

Début de la construction du nouveau CFP à Mascouche

CFP Mascouche

©courtoisie

Mathieu Lemay, député de Masson; Paolo Galati, président de la commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier; Eugène Jolicoeur, conseiller municipal de Mascouche; Josée Gaboury, directrice du CFP des Moulins; et Jonathan Fontaine, directeur adjoint au Centre multiservice des Samares.

Grâce à un montant supplémentaire de 3 526 732 $, portant l’investissement total du ministère de l’Éducation à 24 690 618 $, les travaux de construction du nouveau centre de formation professionnelle situé dans le CentreOparc, à Mascouche, sont lancés. L’ouverture est prévue en août 2022.

Pour la première fois au Québec, dévoile-t-on dans un communiqué de presse, un centre de formation professionnelle accueillera des élèves provenant de trois territoires, soit ceux du Centre de services scolaire des Affluents (CSSDA), du Centre de services scolaire des Samares (CSSS) et de la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier (CSSWL).

D’abord conçu pour accueillir le nouveau programme de formation Mécanique de machines fixes, le projet a été bonifié pour pouvoir accueillir une deuxième formation, le programme Techniques d’usinage, qui est actuellement offert par le CSSDA et le CSSS. Le nouveau centre aura une superficie de plus de 4 700 mètres carrés.

« C'est avec grande fierté et enthousiasme que nous annonçons aujourd’hui (le 4 mars) le début des travaux de construction du nouveau CFP situé à Mascouche. L'éducation fait partie des services essentiels d'une communauté et notre gouvernement n’a pas peur d’y investir. À terme, ce projet bénéficiera à des milliers d’élèves et permettra au CFP de continuer à former une main-d’œuvre qualifiée et compétente », commente Mathieu Lemay, député de Masson.

Un milieu heureux

Le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, se dit fier d’accueillir à Mascouche un premier centre de formation postsecondaire de cette envergure. « La Municipalité a offert un terrain d’une valeur de 2,2 M$ afin de contribuer à la réalisation de ce projet qui générera des retombées positives pour la région, ajoute-t-il.

« Son positionnement stratégique, au cœur du CentrOparc, contribuera certainement à faciliter le maillage entre les entreprises et la formation de la main-d’œuvre. »   - Guillaume Tremblay, maire de Mascouche

Dans la même veine, Josée Gaboury, directrice du CFP des Moulins, est d’avis que l’arrivée du programme Mécanique de machines fixes au nouveau centre de formation « sera bénéfique autant pour les élèves qui pourront bénéficier d’une formation avec de la machinerie à la fine pointe de la technologie, que pour les employeurs qui pourront profiter d’une main-d’œuvre qualifiée ».

La directrice générale du CSSDA, Isabelle Gélinas, remercie pour sa part le MEQ pour le financement de « ce projet innovateur » qui permet à trois entités de s’unir pour offrir « une nouvelle carte de formation très en demande ». « De plus, en acceptant de bonifier le projet initial, le MEQ nous permet de libérer des espaces au CFP des Moulins, et ce, afin d’offrir de nouveaux programmes de formation dans le secteur de l’environnement », conclut-elle. (PC)

Croyez-vous que la grève des enseignants, le 14 avril au matin, fera bouger les choses?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média