Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits & méfaits

Retour

08 mars 2021

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

Mascouche : les policiers coupent court à un rassemblement

4221rassemblement

©archives

Les policiers de Mascouche sont intervenus, à la suite du signalement d’un citoyen, pour mettre un terme à un rassemblement illégal d’une trentaine de personnes.

Une douzaine de policiers de Mascouche se sont rendus à une résidence cossue de la place Murray Bay, dimanche, pour mettre fin à un rassemblement illégal d’une trentaine de personnes.

C’est à la suite d’un signalement reçu d’un citoyen que des policiers se sont présentés sur place, en milieu d’après-midi. « Nous avons parlé à un résident, mais il a refusé de nous donner accès [à la maison]. Mais visiblement, il y avait beaucoup de gens à l’intérieur », explique Jean-François Benoit, directeur adjoint par intérim du Service de police de la Ville de Mascouche.

Après essuyé un refus de l’occupant, les policiers ont procédé à une demande pour obtenir une autorisation judiciaire leur permettant d’entrer, ce qu’ils ont fait peu avant 21 h, indique M. Benoit. Tous les invités étaient alors partis.

Périmètre

Cependant, en attendant le mandat, les policiers ont érigé un périmètre autour de la résidence et interpellé chaque personne qui quittait l’endroit. Au total, une trentaine de contraventions de 1 546 $ seront envoyées aux personnes qui étaient présentes sur les lieux. Parmi celles-ci, certains qui seraient partis après 20 h pourraient recevoir une seconde amende pour violation du couvre-feu.

Les policiers avaient déjà averti la population qu’ils allaient être présents en plus grand nombre pour veiller au respect des mesures sanitaires pendant la période de la relâche scolaire. Hormis ce rassemblement, composé de personnes de tous âges, les agents déployés n’ont pas eu à intervenir souvent de façon répressive au cours de la dernière semaine. « Nous sommes agréablement surpris. Il y avait beaucoup de gens dans nos parcs, mais presque tous respectaient les mesures », conclut M. Benoit.

Quelques dizaines de constats à Terrebonne

La police de Terrebonne, qui avait aussi prévu des effectifs supplémentaires pour la relâche, a également noté un bon respect général des mesures sanitaires de la part de ceux prenant part à des activités extérieures dans les parcs et autres lieux publics.

Au total, du 1er au 7 mars, 35 constats ont été remis dans les trois villes desservies par le corps policier, soit 29 pour rassemblement illégal et 6 pour non-respect du couvre-feu. Parmi ceux-ci, une dizaine de jeunes prenant part à la fête d’anniversaire d’un adolescent ont dû écourter les célébrations et ont reçu un constat d’infraction. Notons que dans le cas d’une personne mineure, le montant de l’amende pour un rassemblement illégal avoisine plutôt les 500 $.

Êtes-vous porté(e) à ramasser les masques jetés au sol?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média