Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

11 mars 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Un désaveu pour le Québec, déplore Michel Boudrias

RAPPORT D’IMPÔT UNIQUE

3521boudrias

©Courtoisie

Michel Boudrias, député de Terrebonne pour le Bloc Québécois.

Le député de Terrebonne, Michel Boudrias, se dit déçu du rejet du projet de loi C-224 en comité parlementaire. Ce projet de loi introduit par le Bloc Québécois demandait à la ministre des Finances de négocier avec le Québec une entente sur le rapport d’impôt unique, comme le voulait une motion unanime de l’Assemblée nationale. M. Boudrias accuse le silence des conservateurs dans ce revers.

« Andrew Scheer et Erin O’Toole ont tous deux promis des négociations sur l’impôt unique, mais quand arrive le temps que les bottines suivent les babines, tout s’effondre! » s’exclame le député de Terrebonne dans un communiqué de presse. Lors d’un vote du comité parlementaire, l’abstention du Parti conservateur a permis aux libéraux de battre le projet de loi.

Le futur candidat conservateur dans Terrebonne, Frédérick Desjardins, avait pourtant rappelé la volonté du chef Erin O’Toole d’appuyer le projet de rapport d’impôt unique au Québec au moment d’annoncer sa candidature aux prochaines élections. Sur Facebook, le lieutenant conservateur pour le Québec, Richard Martel, a précisé que le « projet de loi du Bloc ne simplifiait pas la vie des Québécois et ne contenait pas de mesures suffisantes pour assurer la protection des emplois fédéraux à Jonquière et à Shawinigan », affirmant que le parti appuie toujours le rapport d'impôt unique, mais que ce projet de loi « parlait davantage de conventions fiscales avec des autorités étrangères et d'accords fiscaux ».

Pour M. Boudrias, le silence des conservateurs ne sera pas sans conséquence. « Leur silence complice lors de ce vote est un désaveu pour le Québec. Lorsque viendront se poindre les promesses en ce sens aux prochaines élections, n’ayez crainte, on sera là pour le leur rappeler », renchérit-il.

Des coups d’épée dans l’eau

Réitérant l’importance d’un rapport d’impôt unique, lequel permettrait des « économies de l’ordre de 425 M$ en éliminant les dédoublements », M. Boudrias soutient qu’« un État comme le Québec ne peut se permettre de laisser la gestion de son butin entre les mains d’un autre gouvernement » et que « la position fédéraliste de la CAQ ne mènera le Québec nulle part ».

« Combien de refus faut-il à [François] Legault pour réaliser que ses élans autonomistes ne seront toujours que des coups d’épée dans l’eau dans un Canada de plus en plus centralisateur? » questionne en conclusion l’élu bloquiste.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média