Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communautaire

Retour

13 mars 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

SAAQ : le point de service de Mascouche tout près de fermer

4321saaq

©Pénélope Clermont - La Revue

Si aucun partenaire ne se manifeste afin de prendre la relève, le point de service de la SAAQ de Mascouche fermera définitivement ses portes.

Après 33 ans à agir comme mandataire de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) à Mascouche, le Club Optimiste de Mascouche tire sa révérence. Le point de service situé au 3100, boulevard de Mascouche fermera ainsi ses portes le 31 mars, à moins qu’un autre organisme ou une entreprise ne prenne la relève.

« En août, nous avons décidé de ne pas renouveler notre entente », confirme la gestionnaire du site et membre du conseil d’administration du Club Optimiste de Mascouche, Monique Pelletier. En guise d’explication, elle évoque une charge de travail trop lourde alors que les membres prennent de l’âge. « C’était trop prenant, dit-elle, et là, on ne peut plus faire d’activités avec la pandémie », justifie celle qui s’occupait d’une équipe composée de huit personnes, en plus d’elle-même.

Du côté de la SAAQ, on explique que depuis décembre, on tente de trouver un nouveau mandataire pour perpétuer les services à Mascouche, mais l’offre étant demeurée sans réponse, « on se voit dans l’obligation de fermer définitivement le point de service », note le porte-parole de la SAAQ Michel Vaillancourt.

Ce dernier reconnaît que l’achalandage avait diminué au cours de la dernière année. À titre comparatif, l’endroit avait enregistré 92 000 transactions en 2019 et 66 000 en 2020. Si la pandémie est un des facteurs qui peuvent expliquer la diminution observée, l’accès aux services en ligne en est un autre, selon M. Vaillancourt, qui admet que l’achalandage a joué dans la décision de fermer.

La clientèle de Mascouche sera donc redirigée vers l’un des sept points de service environnants, dont à Repentigny, à Saint-Esprit ou à Pointe-aux-Trembles, par exemple. « Nous sommes toujours ouverts à maintenir les services à Mascouche si un partenaire se montre intéressé », soutient en contrepartie le porte-parole.

Si un organisme ou une entreprise est volontaire, il faut visiter le www.seao.ca ou écrire à contrats@saaq.gouv.qc.ca.

Êtes-vous porté(e) à ramasser les masques jetés au sol?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média