Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

17 mars 2021

Pénélope Clermont - pclermont@lexismedia.ca

Les entrepreneurs n’ont pas été négligés

CUVÉE 2020 DU CLUBENTREPRENEURSHIP

4321cuveetexte

En cette année particulière, le Service du développement économique et touristique à la MRC Les Moulins s’est adapté afin d’offrir le même service d’accompagnement aux entrepreneurs en démarrage.

Le 16 mars au soir a eu lieu la présentation en ligne de la Cuvée 2020 du ClubEntrepreneurship. L’événement a permis de saluer l’audace de 27 entrepreneurs qui ont démarré 23 entreprises en 2020, totalisant des investissements de 2,3 M$ et créant 39 emplois dans la MRC Les Moulins.

S’il s’agit de 8 entreprises de moins qu’en 2019, une année exceptionnelle, rappelle le directeur du développement économique et touristique à la MRC Les Moulins, Pierre Daviault, ce dernier se dit satisfait des résultats de la cuvée, d’autant plus qu’elle présente une belle diversité d’entreprises, à l’image de la MRC Les Moulins. « Cette large panoplie d’entreprises montre tout le dynamisme local », soutient-il. Pour découvrir les entreprises créées en 2020, parcourez la jaquette du journal.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est naturel pour des travailleurs de se lancer en affaires dans un contexte aussi instable que celui que nous vivons en ce moment. Les emplois incertains, voire les pertes d’emploi, la fermeture d’entreprises ou encore l’apparition de nouveaux besoins génèrent des opportunités que saisissent les entrepreneurs. « On aurait pu s’attendre à un peu plus [de création d’entreprises] honnêtement, reconnaît M. Daviault, mais il y a quand même quatre ou cinq personnes qui se sont lancées en affaires dans des domaines liés à la pandémie. Elle a donc eu un effet direct. Puis [les résultats de la cuvée] demeurent largement au-dessus de la moyenne des dernières années, alors je pense que le contexte a pu influencer. »

Mêmes services, mais plus efficaces

Le contexte a certainement influencé l’équipe du développement économique et touristique dédiée au démarrage d’entreprises, elle qui a dû s’adapter pour continuer d’accompagner les entrepreneurs, que ce soit en offrant des ateliers sur le sujet, de l’aide à l’élaboration du plan d’affaires par le biais de la formation Lancement d’une entreprise du Centre de services scolaire des Affluents, de la recherche de financement, de l’encadrement technique et un suivi des entreprises démarrées, des formations en gestion ou du mentorat d’affaires.

Tous les programmes en place sont restés, même que deux d’entre eux ont été bonifiés pour faciliter la vie des entrepreneurs. À l’interne, l’effort a principalement été mis afin de ne pas diminuer la qualité et la fréquence des suivis, aux dires de M. Daviault. « Le rendu des services a été accéléré et facilité. On peut maintenant faire une visioconférence à trois personnes sans prendre rendez-vous ou se déplacer au bureau, et on peut facilement ajouter des gens à la discussion. On a aussi facilité la signature des contrats en permettant les signatures numérisées », cite-t-il en exemples.

Pour ce qui est des besoins des entrepreneurs, l’année 2020 n’a rien changé en ce sens. « Que tu sois en pandémie ou non, tu as pris la décision d’aller de l’avant, tu t’adaptes et tu fonces », conclut le directeur en illustrant à quel point démarrer une entreprise demeure un défi, peu importe le contexte.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média